Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ouverture du procès à huis-clos de l'agresseur du jeune Marin à la cour d'assises des mineurs de Lyon

mardi 1 mai 2018 à 18:24 Par Yves Renaud, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Marin a été tabassé devant la gare de Lyon-Part-Dieu, le 11 novembre 2016, pour avoir défendu un couple qui s’embrassait à l’arrêt de bus. Le procès de son agresseur présumé s'ouvre mercredi matin à 9h30 devant la cour d'assises des mineurs de Lyon.

 La cour d'assises de Lyon où s'ouvre mercredi ce procès pour 3 jours
La cour d'assises de Lyon où s'ouvre mercredi ce procès pour 3 jours © Radio France - YR

Lyon, France

En novembre 2016, Marin avait reçu plusieurs coups très violents sur la tête, assénés avec une béquille et avait passé trois semaines dans le coma.  Les médecins étaient alors très réservés sur ses chances de survie. 17 mois et demi après les faits le jeune homme de 22 ans, après plusieurs opérations à la tête, se bat toujours pour retrouver ses facultés et son autonomie, soutenu par sa famille et l’association « La Tête Haute ». 

Il sera présent à l'audience mercredi matin entouré par sa famille  pour faire face à son agresseur dans un moment qui sera probablement très difficile à vivre. Audrey, la maman de Marin craint tout particulièrement cet instant où elle va regarder droit dans les yeux celui qui a bien failli tuer son fils et qui, en tout cas, a rendu sa vie infernale.

le jeune Marin avant l'agression de novembre 2016 - Aucun(e)
le jeune Marin avant l'agression de novembre 2016 - Compte Facebook

Côté agresseur, on ne sait pas grand-chose de ce jeune homme, mineur au moment des faits, il avait déjà 21 condamnations à son casier et avait sans doute entamé son parcours violent vers l’âge de 11 ans avec des problèmes d'alcool et de drogue. 

Que s’est-il vraiment passé ce vendredi 11 novembre 2016 dans le quartier de la gare de Lyon-Part-Dieu ?

Peu avant 18 heures ce jour là à l’arrêt de bus entre la gare et le centre commercial Part-Dieu, un couple d’une quarantaine d’années est en train de s’embrasser. Ils vont être violemment pris à parti. Marin et sa petite amie sont témoins de cette agression et Marin va prendre leur défense. Le ton monte, premier échange de coups. Marin va rompre le combat et se diriger vers le bus. 

C’est à ce moment que son agresseur s’empare de la béquille d'un de ses copains et le frappe très violemment à la tête par derrière. Marin s’effondre instantanément. Plusieurs autres coups vont suivre. L’agresseur s’enfuit mais il sera identifié et arrêté le lendemain grâce à la vidéosurveillance. 

Son agresseur risque 10 ans de réclusion, la moitié si la cour retient son statut de mineur au moment des faits. Le procès s'ouvre donc mercredi matin à 9h30 devant la cour d'assises des mineurs de Lyon.

  • L'invité de France Bleu Saint-Étienne Loire à 8h30 sera Maître Fréderic Doyez, l'un des avocats de la partie civile.