Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paimpol : "il y a un tueur de chiens, brutal et sanguinaire, dans le territoire", affirme l'ancien maire

Le 20 juillet dernier, Jean-Yves de Chaisemartin découvre une de ses deux chiennes agonisante, victime d'un empoisonnement. Ce samedi 1er août, sa seconde chienne a disparu. L'ancien maire de Paimpol, qui a aussi été visé par des propos "aux relents racistes et homophobes", a déposé deux plaintes.

Oups a été découverte agonisante, victime d'un empoisonnement, le 20 juillet
Oups a été découverte agonisante, victime d'un empoisonnement, le 20 juillet - DR

Depuis ce samedi 1er août, Jean-Yves de Chaisemartin, actuel vice-président du conseil départemental des Côtes d'Armor et ancien maire de Paimpol, est à la recherche de sa chienne Mala, un berger belge de 2016. "Elle a disparu entre 14h30 et 21h", précise-t-il. "Des traces de sang à profusion" ont été retrouvées dans le jardin, sur la clôture et dans un champ à proximité.  

Les traces de sang découvertes dans le champ voisin
Les traces de sang découvertes dans le champ voisin - DR
Mala est introuvable depuis le samedi 1er août
Mala est introuvable depuis le samedi 1er août - DR

Jean-Yves de Chaisemartin en est persuadé, sa chienne a été "abattue". Et il a de sérieuses raisons d'être aussi affirmatif : Oups, son autre chienne, un beagle de 2018, est morte empoisonnée il y a douze jours. "Oups a été retrouvée agonisante dans le jardin alors qu'elle était en fin de gestation de huit chiots". Dévasté, l'ancien maire de Paimpol a déposé plainte. Selon lui, "le doute n'est plus possible, il y a un tueur de chiens, brutal et sanguinaire, dans le territoire". 

Entre temps, le 24 juillet dernier, Jean-Yves de Chaisemartin a déposé une autre plainte à la gendarmerie de Paimpol après la découverte d'un message "aux relents racistes et homophobes" tagués sur un camping-car. Il espère aujourd'hui que la justice prendra "ces affaires très au sérieux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess