Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pantin : un homme tué au couteau dans la rue

lundi 2 juillet 2018 à 19:39 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

Un homme a été tué "de plusieurs coups de couteau" dimanche soir en pleine rue à Pantin, en Seine-Saint-Denis. L'homme soupçonné d'avoir porté les coups a été placé en garde à vue et refuse de s'expliquer pour le moment.

Police (illustration)
Police (illustration) © Radio France - Aurélie Lagain

Pantin, France

Un homme suspecté de meurtre a été arrêté dimanche soir vers 22h30 à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Selon une source policière, il venait de porter "plusieurs coups de couteau" à un autre homme, en pleine rue. La scène s'est déroulée à l'angle de l'avenue Jean Lolive et de la rue Eugène et Marie Cornet, où se trouve le commissariat de police de la ville.

L'homme en garde à vue reste silencieux

La victime a été retrouvée inconsciente. Elle n'a pas survécu, malgré les soins prodigués sur place. Elle est décédée peu avant 23h. Une autre personne a, elle, été légèrement blessée. Il s'agit d'un témoin, qui a tenté de s'interposer et qui a reçu "un coup de couteau au niveau de la gorge", selon cette même source. Il a été hospitalisé.

L'homme interpellé, lui, est toujours en garde à vue ce lundi soir, dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, en charge de l'enquête. Pour le moment, il "garde le silence", selon une source proche de l'enquête. Selon cette même source, l'homme pourrait avoir agi suite à une première altercation avec la victime.