Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pantin : un policier blessé par balle, deux hommes en fuite

dimanche 16 août 2015 à 10:16 - Mis à jour le dimanche 16 août 2015 à 19:59 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Paris

Dans la nuit de samedi à dimanche, un gardien de la paix a légèrement été blessé par balle dans un bâtiment du ministère de l'Intérieur. Il est tombé sur deux hommes cagoulés alors qu'il faisait sa ronde. Les deux hommes sont toujours en fuite.

Un policier blessé par balle dans un bâtiment du ministère de l'Intérieur à Pantin
Un policier blessé par balle dans un bâtiment du ministère de l'Intérieur à Pantin © Radio France - Kevin Blondelle

Dans la nuit de samedi à dimanche, deux hommes cagoulés se sont introduits dans un bâtiment du ministère de l'Intérieur, dans la zone industrielle de Pantin, en Seine-Saint-Denis.

Un gardien de la paix les a surpris pendant qu'il effectuait sa ronde vers 2h du matin. Ils lui ont dérobé son arme d'après le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Le policier, blessé par balle a été "très légèrement atteint" malgré le port de son gilet pare-balles. Il a été conduit à l'hôpital d'où il devrait sortir rapidement.

Les deux agresseurs sont toujours en fuite

Le RAID a été brièvement déployé ce dimanche matin. Un vaste périmètre a été déployé autour de ce bâtiment qui abrite un garage automobile de véhicule de l'Intérieur mais aussi des bureaux de formation et l'école de conduite de la police nationale.

Le RAID a terminé ses recherches sur place peu après 9h. Il a pu retrouver l'arme dérobée au policier, mais les deux agresseurs sont toujours en fuite. "Les premiers éléments découverts par les enquêteurs laissent penser qu'il s'agirait d'un cambriolage qui a mal tourné" d'après le porte-parole du ministère de l'Intérieur.****