Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Parcé sur Sarthe - Le camion à Pizza fait débat

lundi 27 mars 2017 à 7:26 Par Thomas Larabi, France Bleu Maine

Depuis le mois de janvier, Philippe Barbaud, pizzaïolo à Parcé-Sarthe depuis 11 ans, a dû changer son camion de place. II a déposé un recours devant le tribunal administratif pour contester la décision de la mairie.

Philippe et son nouveau camion
Philippe et son nouveau camion © Radio France - Thomas Larabi

Depuis le mois de janvier, Philippe Barbaud a changé son camion à pizza de place. Une décision de la mairie suite à des plaintes pour nuisances sonores et olfactives de la part des voisins, ainsi qu'un problème de sécurité. Cela fait onze ans que cet habitant de Parcé-sur-Sarthe s'installait place de la lune, en face du tabac, le jeudi soir. Alors il a décidé de déposer un recours devant le tribunal administratif pour contester la décision de la mairie, et le nouvel emplacement qu'il estime plus dangereux que le précédent : "les gens font parfois demi-tour sur la départementale".

"Au bout d'un an d'installation, j'aurai très bien compris"

S'il ne ressent pas d'effets pour le moment sur sa clientèle, l'ancien emplacement était situé à un carrefour, avec des stops. Une aubaine pour un commerce comme le sien. Mais il en fait avant tout une question de principe : "On a attendu dix ans pour se rendre compte qu'un camion pizza émet des odeurs - pas nauséabondes je pense - et qu'un groupe électrogène fait du bruit... On m'aurait dit ça au bout de six mois ou un an d'exploitation, j'aurai très bien compris. Au bout de dix ans j'ai du mal à avaler la pilule".

"Un gros manque de reconnaissance"

Et Philippe Barbaud n'est pas un nouveau venu à Parcé-sur-Sarthe. Il habite la commune depuis 23 ans, y a tenu une épicerie pendant de nombreuses années tout en étant trésorier du club de foot : "j'ai été acteur pas mal dans ce village, je paye mes impôts et mes taxes d'entreprises à Parcé. Avoir été traité comme ça je trouve que c'est un gros manque de reconnaissance". Une pétition a d'ailleurs récolté environ 300 signatures en faveur du commerçant.

Une décision devrait être rendue d'ici 6 mois

Le maire Michel Gendry regrette que cette affaire ait pris de telles proportions. "Il a fallu trancher, ça n'a pas été facile" ajoute-t-il. Il a aménagé un nouvel emplacement à son commerçant, avec une possibilité de raccord électrique. Mais aujourd'hui Philippe Barbaud l'assure : il ne lâchera rien, et compte bien retrouver son ancien emplacement.