Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : Anne Hidalgo annonce la création d'une police municipale

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

C'est une petite révolution. La maire de Paris, Anne Hidalgo a annoncé vendredi dans le Parisien la création d'une police municipale, " sans armes à feu" mais munie de matraques, gaz lacrymogènes et gilets tactiques.

Anne Hidalgo, maire de Paris
Anne Hidalgo, maire de Paris © Maxppp - Aurélien Morissard

Paris, France

La maire de Paris Anne Hidalgo a décidé de créer une police municipale en 2020 munie de matraques de "Tonfa", une arme "non létale" mais considérée comme dangereuse, pour "lutter contre les infractions du quotidien". Elle sera munie de gaz lacrymogène et de gilets tactiques. 

Nous avons créé une brigade municipale de lutte contre les incivilités, qui a de bons résultats. Il est désormais possible d’aller plus loin. Compte tenu du consensus des Parisiens sur le sujet et de la nécessité de nommer les choses, j’ai décidé de créer une police municipale déclare Anne Hidalgo dans le journal le Parisien.

Pour expliquer ce que certains qualifient déjà de revirement, l’élu socialiste s’appuie sur un audit réalisé auprès des Parisiens sur le sujet.  Des habitants soucieux de "faire respecter la propreté des rues, en luttant contre les dépôts d'ordures ou le vandalisme", d'assurer la tranquillité publique, en luttant contre les nuisances sonores" et de "protéger les citoyens dans leurs déplacements". Autant de missions qui ne seraient pas forcément du champ de compétences des agents municipaux. Autre argument invoqué :  en 5 ans, la menace terrorise a explosé, et du coup, les policiers nationaux sont moins disponibles pour la gestion disons du mieux vivre ensemble

Les élus parisiens sont furieux

Les élus parisiens ont claqué la porte de la présentation de l'audit sur la sécurité.