Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : des chiens meurent après une promenade au parc Georges Brassens

lundi 17 août 2015 à 18:32 Par Marie Mutricy, France Bleu Paris

Les propriétaires de chiens s'affolent sur les réseaux sociaux. Depuis un mois, quatre chiens sont morts empoisonnés, après une balade dans "l'allée aux chiens" à côté du parc Georges Brassens, dans le XVe arrondissement. Pour les habitants du quartier, ça ne peut pas être un accident.

Clone of chiens en laisse ok
Clone of chiens en laisse ok © Radio France - Laureline Dubuy

Le message s'échange sur Facebook et

: quelqu'un en voudrait aux chiens dans le XVe arrondissement et plus particulièrement ceux qui se promènent près de "l'allée aux chiens", la travée réservée aux canidés juste à côté de l'espace vert. En un mois, quatre animaux sont morts, des mêmes symptômes, après une promenade. 

Un poison qui n'est plus vendu dans les magasins

Certains anti-limaces sont très dangereux, voire fatal pour les canidés. Mais les jardiniers rencontrés aux abords du parc précisent qu'ils n'utilisent plus aucun produits phytosanitaires depuis de longues années.

Anne, une habitante du quartier, raconte : "C'est vraiment juste avant l'entrée de l'allée, au niveau des buissons, où justement jamais les jardiniers ne font pousser quoi que ce soit ou nettoient. C'est sale, ce sont des buissons vieux. Donc, c'est vraiment volontaire de tuer des chiens", explique cette femme également propriétaire de deux animaux de compagnie. "Sur les quatre chiens, il y a eu deux analyses des vomissements. Il en ressort que ce serait un ancien pesticide qui ne serait plus autorisé sur le marché. Le produit tue très rapidement mais l'animal souffre énormément pendant quelques minutes. Il vomit et il meurt ."

Empoisonner un animal domestique est interdit par le code pénal

La propriétaire du dernier chien tué souhaite porter plainte au commissariat du XVe arrondissement de Paris. Empoisonner un animal domestique volontairement et sans nécessité est puni d'une amende de 1.500 euros, 3.000 euros en cas de récidive, précise la SPA