Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : des vélos Oribiky vandalisés

-
Par , France Bleu Paris

Prudence si vous utilisez les vélos en libre service : depuis plusieurs jours, des câbles de vélos Oribiky sont sectionnés et volés. C'était déjà le cas, ces semaines dernières sont les scooters électricques COUP et Cityscoot. Des plaintes ont été déposées

les vélos Oribiky vandalisés à Paris
les vélos Oribiky vandalisés à Paris © Maxppp - .

Paris, France

Les responsables des vélos en libre-service Oribiky, tirent la sonnette d'alarme. Depuis plusieurs semaines, dans tous les arrondissements parisiens, un grand nombre de vélos ont été vandalisés : des câbles de frein sectionnés ou même volés avec leurs gaines. Oribiky met donc en garde ses usagers, qui doivent maintenant vérifier que tout fonctionne bien sur le vélo électrique, avant de l'enfourcher. Il s'agit "d'actes de vandalisme très inquiétants", pour le PDG d'Oribiky, Yann Poincloux. Seul prévention, pour le moment :"utiliser l'application mise en place pour vérifier les trois points clé : les freins, la lumière et les pneus".  

Il y a quelques semaines, ce sont les scooters électriques COUP et Cityscoop qui ont été vandalisés, à tel point que le 7 juin, COUP avait dû suspendre son activité à Paris. D'après Yann Poincloux, tous les quartiers parisiens sont concernés par ces actes de vandalisme. Des plaintes ont été déposées.