Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : ils cachaient 15.500 masques de protection contre le coronavirus pour le vendre au marché noir

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Près de 15.500 masques de protection contre le coronavirus destinés au marché noir ont été saisis, ce mercredi, à Paris ainsi que du faux gel hydroalcoolique.

Image d'illustration
Image d'illustration © AFP - OLIVIER MORIN

La crise du coronavirus commence à faire les affaires de certains. Après le gel hydroalcoolique vendu sous le comptoir à 6 euros et pas 3 dans certaines pharmacies parisiennes, voilà le faux gel pour les mains et la revente au marché noir de masques de protection.

"Grâce à la vigilance et au signalement d'agents de la Ville de Paris", révèle un tweet de la préfecture de police, ce mercredi soir, les policiers ont saisi "15.490 masques de protection destinés au marché noir" et "240 bouteilles de faux gel hydroalcoolique." Les produits étaient cachés dans un commerce du 19e arrondissement de la capitale.

Ces masques sont pourtant une denrée rare et vitale pour les soignants de tout le pays qui sont en contact avec les malades de plus en plus nombreux du coronavirus.

Des faux agents désinfecteurs

Mais les arnaques autour de la crise du coronavirus ne s'arrêtent pas là. Il y a aussi déjà des attestations sur l'honneur payantes qui circulent sur internet. Elles sont pourtant bien gratuites et téléchargeables depuis le site du ministère de l'Intérieur. Vous pouvez aussi tout simplement les recopier sur une page volante.

Enfin, la gendarmerie des Yvelines appelle, elle, à la vigilance contre les "faux agents désinfecteurs" qui vous proposeraient d’éradiquer le virus dans votre logement. N'ouvrez pas votre porte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu