Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : le corps de la policière disparue en janvier dans la Seine a été retrouvé

dimanche 29 avril 2018 à 18:39 Par Pierre Coquelin, France Bleu Paris et France Bleu

Le corps de la policière de 27 ans disparue lors d'un exercice dans la Seine en janvier à Paris a été retrouvé ce dimanche, annonce la préfecture de police.

Le corps a été retrouvé en aval du pont des Arts à Paris, à quelques centaines de mètres du lieu de la disparition
Le corps a été retrouvé en aval du pont des Arts à Paris, à quelques centaines de mètres du lieu de la disparition © Maxppp - Olivier Boitet

Paris, France

Le corps de la policière de la brigade fluviale qui avait disparu lors d'un exercice dans la Seine, le 5 janvier, a été retrouvé ce dimanche dans le fleuve, indique la préfecture de police dans un communiqué. La policière, âgée de 27 ans, avait disparu lors d'un exercice à hauteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris, alors que la Seine était en crue. Son corps a été retrouvé en aval du pont des Arts, à quelques centaines de mètres du lieu de la disparition, explique la préfecture de police.

Le parquet de Paris a ouvert au mois de février une enquête pour homicide involontaire. La famille d'Amandine a déposé une plainte avec constitution de partie civile.

"Un ensemble de dysfonctionnements"

La victime avait eu son diplôme de plongée sous-marine depuis trois semaines seulement. La jeune femme s'était retrouvée emportée par le fleuve en crue. 

Le syndicat Unsa-Police s'est rapidement penché sur cette affaire. Il a pu consulter des documents. Le syndicat a mis en cause principalement la formation donnée aux plongeurs et le matériel qu'il juge de mauvaise qualité. Le syndicat dénonce "un ensemble de dysfonctionnements" et estime par ailleurs que "cet exercice aurait pu être différé", selon son secrétaire départemental adjoint, Nicolas Pucheu.