Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : le quartier de Beaugrenelle sous le choc après l'agression ultra violente d'un ado

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'agression extrêmement violente d'un adolescent de 15 ans, le 15 janvier, sur la dalle Beaugrenelle, a provoqué une onde de choc dans ce quartier du XVe arrondissement de Paris. Des riverains dénoncent une recrudescence de nuisances liées à des bandes de jeunes mais ne s'attendaient pas à cela.

De nombreuses affichettes sur la dalle Beaugrenelle alertent sur l'agression et appellent d'éventuels témoins à se signaler.
De nombreuses affichettes sur la dalle Beaugrenelle alertent sur l'agression et appellent d'éventuels témoins à se signaler. © Radio France - Adrien Serrière

L'agression de Yuriy, un collégien de 15 ans, le 15 janvier 2021, a ébranlé ces derniers jours le quartier Beaugrenelle. Tabassé et laissé inconscient sur la dalle Beaugrenelle par une dizaine d'individus, le jeune homme est sorti du coma et "commence à se réveiller et à bouger un peu", indique sa mère sur Instagram samedi 23 janvier. La vidéo de son agression extrêmement violente, publiée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a fait réagir jusqu'au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, dénonçant une "attaque d'une sauvagerie inouïe" sur son compte Twitter. 

Une augmentation des nuisances depuis le premier confinement

Le choc est encore plus fort chez les riverains de la dalle. Sur place, d'innombrables affichettes appelant d'éventuels témoins de l'agression à se signaler ont été disposées par la mère de Yuriy et rappellent quotidiennement ces faits aux habitants du quartier. "On a été ultra choqués, c'est absolument abominable", témoigne un couple qui vit dans une des tours qui surplombent la dalle. Un tel déferlement de violence leur paraissait difficilement imaginable ici même si, selon eux, les nuisances se sont multipliées ces derniers temps. "Depuis deux ans, et surtout depuis le confinement, _il y a des bandes qui ont commencé à traîner_, ce sont des gamins de 12-13 ans, ils chahutent un peu mais ça ne va pas plus loin que ça", explique l'homme d'une quarantaine d'années habitant le quartier depuis 13 ans. "Il n'y a pas de sentiment de danger mais ce n'est juste pas agréable", complète sa conjointe. Selon eux, les plaintes de riverains se sont multipliées ces derniers temps. 

La mairie du XVe demande plus de patrouilles

"Il y a des groupes de jeunes qui font leurs petites affaires sur la dalle, des petits trafics, des petites agressions, des petits vols", confirme Philippe Goujon, maire du XVe arrondissement. Mais l'agression du 15 janvier est "sans précédent, on n'avait jamais eu affaire à une violence aussi importante", explique-t-il. "C'est la raison pour laquelle j'ai fait installer des caméras de video-protection", poursuit l'élu. Les patrouilles de police ont déjà été renforcées dans la zone mais le maire du XVe arrondissement demande la mise en place d'autres patrouilles de la police municipale et de la police nationale ainsi que des patrouilles de maîtres-chien pour améliorer la sécurité de ce secteur. "Nous demandons aussi à la Justice de réprimer plus fortement" les actes délictueux régulièrement commis sur la dalle, indique Philippe Goujon. 

La piste de représailles entre deux bandes

Suite à l'agression de Yuriy il n'y a pas encore eu d'interpellations à ce stade. Une enquête est ouverte pour tentative d’homicide volontaire. Selon une source proche de l’enquête, l'hypothèse de représailles entre deux bandes est fortement privilégiée pour le moment. Les agresseurs auraient été identifiées comme des jeunes venus de Vanves.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess