Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : quatre vols de montres de luxe en l'espace de trois heures dans le quartier des Champs-Elysées

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Quatre vols, quasi-concomitants pour un préjudice estimé à près de 200.000 euros. Les faits se sont produits lundi soir dans le quartier des Champs-Elysées, tous des vols à l'arraché.

Montres de luxe
Montres de luxe © AFP - Fabrice Coffrini

Paris, France

Quatre personnes se sont fait dérober à l'arraché des montres de luxe lundi soir dans le quartier des Champs-Élysées. Montant total du butin, près de 200.000 euros

C'est le premier vol, le plus spectaculaire : un homme d'affaires brésilien en séjour à Paris se fait agresser vers 22h45 en rentrant à son hôtel avenue Georges V.  Son agresseur lui arrache sa montre, de la marque Richard Mille d'une valeur de 130.000 euros.  

Deuxième vol, très stratégique, pas très loin et deux heures après : un homme rabat le rétroviseur d'un conducteur bloqué dans la circulation. L'automobiliste baisse sa vitre pour redresser le rétro, et hop, plus de montre, valeur 18.500 euros.  

Au même moment, toujours à proximité, deux malfaiteurs font chuter un touriste des Emirats arabes unis qui circule à trottinette pour lui arracher sa montre. Cette fois, le préjudice est de 11 000 euros.  

Enfin, une heure du matin, toujours près des Champs Elysées, quatre malfaiteurs demandent du feu à un passant, et le bousculent. La victime s'aperçoit, mais un peu tard, qu'elle n'a plus sa Rolex au poignet.  Elle valait 31.000 euros. En tout cas, c'est la valeur déclarée au commissariat où les 4 propriétaires de ces montres hors de prix ont fini la nuit.