Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : un adolescent de 14 ans entre la vie et la mort après être monté sur le toit du métro

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un adolescent est monté dimanche soir sur le toit du métro, sur la ligne 6, et a percuté la verrière à l'entrée de la station Bir-Hakeim, dans le XVe arrondissement. Il est gravement blessé. La RATP porte plainte.

La station Bir-Hakeim, dans le 15e arrondissement de Paris.
La station Bir-Hakeim, dans le 15e arrondissement de Paris. © Maxppp - OLIVIER BOITET

Paris - France

Vers 20h, dimanche soir, un accident grave a eu lieu sur la ligne 6 du métro parisien. Un adolescent de 14 ans est monté sur le toit à la station Passy, probablement pour pratiquer le "trainsurfing", cette pratique qui consiste à monter sur le toit d'un train en marche en se filmant pour poster la vidéo sur les réseaux sociaux. Il a ensuite percuté la verrière située à l'entrée de la station suivante, Bir-Hakeim, dans le XVe arrondissement.

La victime entre la vie et la mort

Le jeune garçon est gravement blessé à la tête. Les pompiers et le Samu sont intervenus, et l'ont emmené à l'hôpital. Son pronostic vital est engagé.

Sur la ligne 6,  le trafic a été interrompu dimanche soir de 20h15 à 20h45. La RATP a porté plainte.

Le "trainsurfing", une pratique qui tue

C'est exactement au même endroit et dans les mêmes circonstances qu'un adolescent de 16 ans est mort en octobre 2017. Fin 2016, c'est un jeune Britannique qui s'est tué alors qu'il tentait de monter sur le toit d'un métro à la station Daumesnil.

La RATP rappelle "que l’environnement ferroviaire est particulièrement dangereux, du fait des trains en circulation et des voies électrifiées, et appelle à faire preuve de discernement et à ne pas se prêter à cette pratique inconsidérée et extrêmement dangereuse, pouvant entraîner la mort".

View this post on Instagram

Pourquoi je ne ferais jamais de Trainsurfing..

A post shared by Johan Tonnoir (@johantonnoir) on

Le phénomène de "trainsurfing" connaît une certaine résonance sur les réseaux sociaux, avec la diffusion de vidéos d'adeptes. La RATP a d'ailleurs lancé en juin 2018 une campagne de sensibilisation sur Instagram, via l’influenceur @johantonnoir, pour dissuader ceux qui voudraient tenter ce genre d'acrobaties.

Choix de la station

France Bleu