Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : un contrôle du stationnement dégénère en bagarre avec la police

lundi 7 mai 2018 à 18:22 Par Émilie Defay, France Bleu Paris et France Bleu

Un agent de la société Moovia, chargé du contrôle du stationnement à Paris, a été placé en garde à vue samedi après un contrôle qui a dégénéré dans le 17ème arrondissement de Paris. Il s'est violemment débattu contre la police venue l'interpeller.

Un agent verbalisateur contrôle une voiture à Paris (photo d'illustration).
Un agent verbalisateur contrôle une voiture à Paris (photo d'illustration). © Radio France - Emilie Defay

Paris, Île-de-France, France

Un banal contrôle du stationnement a dégénéré samedi après-midi à Paris. Un agent verbalisateur de la société Moovia, l'une des deux qui contrôle le stationnement payant à Paris, s'en est violemment pris à un policier. Il était venu l'interpeller suite à une altercation lors d'un contrôle quelques minutes plus tôt.

Tout commence vers 15h00 lorsque trois agents de la société Moovia contrôle une voiture garée rue Pierre-Demours, dans le 17ème arrondissement. Alors qu'ils sont en train de verbaliser, la propriétaire de la voiture, une esthéticienne, sort de son magasin et s'en prend aux agents. Le ton monte des deux côtés, son frère s'en mêle et affirme avoir été frappé au visage par l'un des agents.

Violences contre la police

Finalement la situation se calme et les agents reprennent leur tournée. Mais l'affaire n'en reste pas là. La police, appelée par la commerçante, part en patrouille et finit par retrouver les trois agents quelques rues plus loin. Au moment du contrôle d'identité, l'un d'entre eux se débat violemment et va jusqu'à frapper le policier qui tente de le contrôler. 

Un attroupement se forme et la police est contrainte d'utiliser du gaz lacrymogène pour disperser la foule. L'agent de Moovia, après un menottage musclé, est finalement interpellé et placé en garde à vue. Il sera convoqué par la justice pour rébellion et outrage à l'encontre de personnes dépositaires de l'ordre public.

L'agent mis à pied

Ses deux collègues ont de leur côté porté plainte à l'encontre de l'esthéticienne et son frère pour outrage et insultes à personne chargée d'une mission de service public. Moovia précise lundi soir dans un communiqué que l'agent placé en garde à vue a été mis à pied.  La société condamne fermement son comportement mais déplore également l'attitude de l'esthéticienne et son frère, qui ont insulté et menacé ses agents. "Une situation malheureusement trop fréquente", selon Moovia. 

Ce n'est pas la première fois que des agents chargés du contrôle du stationnement font parler d'eux.  En janvier, deux agents de la société Streeteo avaient été contrôlés positifs au cannabis. La société Streeteo est par ailleurs soupçonnée d'avoir effectué des milliers de contrôles fictifs pour remplir ses obligations envers la Mairie de Paris.