Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : un homme interpellé après s'être masturbé contre des femmes dans des magasins du 8e arrondissement

mardi 31 juillet 2018 à 11:24 Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris et France Bleu

Un homme a été interpellé, ce lundi, en fin de journée, dans un magasin de l'avenue des Champs Elysées, à Paris. Il passait de boutique en boutique pour se masturber et se frotter contre des jeunes femmes. Il a été placé en garde à vue.

Interpellation d'un homme en train de se masturber
Interpellation d'un homme en train de se masturber © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Paris, France

Ce sont des policiers qui ont repéré l'individu, la main dans le pantalon et qui l'ont arrêté. Avant cela,  l'homme s'en était pris à plusieurs personnes. D'abord dans le magasin H&M de l'avenue des Champs Elysées, où il suivait plusieurs jeunes filles dans les rayons, jusqu'à carrément soulever la jupe d'une mineure d'une quinzaine d'années tout en se masturbant. Il s'est ensuite rendu chez Zara, où il a reproduit les mêmes agissements en se collant à des femmes et en leur touchant les fesses. 

C'est là que les policiers sont intervenus pour l'interpeller et le placer en garde à vue. Une garde à vue mal supportée, apparemment. Dans la nuit, l'homme a dû être conduit à l'hôpital Bichat. Il se plaignait de douleurs thoraciques, une crise d'angoisse, en réalité vite calmée et qui n'a pas empêché la poursuite de son interrogatoire. L'homme n'avait peut-être pas eu connaissance des nouvelles sanctions prévues par la loi contre le harcèlement. En cas d'agressions sexuelles, mains aux fesses ou frottements : 5 ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. En cas de masturbation en public : 1 an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amendes. Qu'on se le dise !