Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Paris : un policier accusé de discrimination envers des éleves de Stains en sortie scolaire

-
Par , France Bleu Paris

Des professeurs d'un collège de Stains, en Seine-Saint-Denis, assurent que leurs élèves ont été victimes de discrimination, jeudi, à Paris, lors d'une sortie scolaire. Un policier les auraient menacés d'une interpellation. La préfecture de police a ouvert une enquête interne.

Police (illustration)
Police (illustration) © Radio France - Marine Chailloux

Paris, France

La préfecture de police annonce qu'une "enquete interne a été diligentée" après le signalement de personnels du collège Barbara de Stains en Seine-Saint-Denis. Six professeurs ou conseillers principaux d'éducation qui accompagnaient jeudi 45 élèves de 6ème à Paris dénoncent une discrimination de la part d'un policier, rencontré sur le parvis de la cathédrale Notre Dame. Les enseignants accusent ce policier d'avoir tenu des propos discriminants envers les élèves, les qualifiant à demi-mots de "délinquants"

Les faits se seraient produits jeudi peu après 10h du matin. Le groupe de 45 élèves croise trois policiers. Impressionnés, selon leurs professeurs, certains élèves demandent à haute voix si les armes sont des vraies et l'un d'eux mime un pistolet avec ses doigts, de façon innocente. "En aucun cas nos élèves n'ont tenu de propos ni de geste violent ou menaçant" défend Inaki Echaniz, conseiller principal d'éducation, qui encadrait avec ses collègues la sortie scolaire destinée à découvrir l'architecture parisienne.

ECOUTER - L'incident avec les policiers se serait déroulé devant Notre-Dame

"Avec moi c'est direct au commissariat"

Selon les professeurs, l'un des policiers aurait menacé l'enfant qui a mimé un pistolet : "je m'en bats les couilles que tu sois mineur, avec moi c'est direct au commissariat" aurait-il déclaré. Les professeurs ont donc décidé de tenir les élèves à l'écart et, après un appel à leur chef d'établissement, ont demandé le matricule de l'agent en question.

Le sous-entendu c'est que ce sont de vilaines personnes capables de faire des choses répréhensibles

Celui-ci a refusé, cachant, selon les enseignants, ce numéro avec une arme. "[Les élèves] ne sont pas éduqués, on sait d'ou ils viennent, vous ne savez pas de quoi ils sont capables" aurait déclaré l'agent. "Le sous-entendu c'est que ce sont de vilaines personnes capables de faire des choses répréhensibles" estime Inaki Echaniz. "Nous réfutons absolument les caractéristiques qu'a voulu leur donner le policier" ajoute-t-il.

D'autres récits de discriminations lors des sorties scolaires des élèves de banlieue

"C'est une injustice qu'on rencontre malheureusement souvent", complète sa collègue Charlotte Gouillé, professeure de mathématiques au collège : "quand on est en sortie avec nos élèves dans Paris et c'est quelque chose qu'on ne veut plus laisser passer". "Ce sont des propos non seulement déplacés mais violents et discriminants, à l'encontre de nos élèves qui viennent de la périphérie de Paris et qui, pour autant, doivent avoir accès à la culture" ajoute-t-elle.

ECOUTER - "C'est quelque chose de parfaitement injuste et déplacé de la part d'un agent des forces de l'ordre" estime Charlotte Gouillé, professeure de mathématiques

Les professeurs du collège Barbara ont donc saisi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et le défenseur des droits. La direction académique départementale de Seine-Saint-Denis précise qu'un rapport d'incident est en cours de rédaction au collège Barbara. La préfecture de police de Paris assure qu'il "sera tiré toutes les conséquences a l'issue de l’enquête" interne, qui a été ouverte. 

En décembre 2016, une professeure d'un établissement de Stains avait déjà dénoncé des discriminations, lors d'une sortie scolaire au musée d'Orsay envers ses élèves. Trois lycéens du département de Seine-Saint-Denis ont aussi attaqué l'Etat pour "discrimination raciale" en avril 2017, suite à un contrôle d'identité de retour d'un voyage scolaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu