Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : une plongeuse de la police disparaît dans la Seine, les recherches se poursuivent

vendredi 5 janvier 2018 à 14:23 - Mis à jour le samedi 6 janvier 2018 à 20:38 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris et France Bleu

Une policière de la brigade fluviale a disparu vendredi lors d'un exercice dans la Seine, au niveau de Notre-Dame de Paris. La plongeuse de 27 ans n'est pas remontée lors d'un exercice. Un important dispositif de recherches a été déployé toute la journée. Les recherches reprendront dimanche matin.

Un important dispositif a été mis en place dans le secteur de l'île de la Cité à Paris
Un important dispositif a été mis en place dans le secteur de l'île de la Cité à Paris © Radio France - Nicolas Olivier

Paris, France

Les recherches ont continué toute cette journée de samedi à Paris pour tenter de retrouver une policière de la brigade fluviale disparue vendredi lors d'un entraînement. Elles se poursuivront dimanche matin, à 8h30. 

Depuis vendredi, plusieurs dizaines de pompiers et policiers se mobilisent. Six bateaux et 14 plongeurs font partie de l'effectif et leurs conditions de recherches sont compliquées, en raison d'un fort courant. Il est donc trop risqué de plonger pour les hommes de la brigade fluviale. Les secours ont peu d'espoir de la retrouver en vie. Les recherches se sont étendues ce samedi du pont Neuf au pont du Garigliano jusqu'à la tombée de la nuit et reprendront dimanche.

A lire aussi : Plongeuse disparue dans la Seine : l'UNSa-Police demande l'ouverture d'une enquête administrative

Il était 10h50 ce vendredi lorsque la brigade fluviale a constaté la disparition de l'une de ses plongeuses. La policière effectuait un exercice de routine, un entraînement commun avec les pompiers dans la Seine, près de la cathédrale Notre-Dame, lorsqu'elle n'est pas remontée à la surface. 

Les recherches ont été aussitôt déclenchées avec d'importants moyens : deux hélicoptères, un drone, une caméra thermique, des équipes cynophiles, et en tout une centaine de pompiers ainsi que de nombreux policiers. Un périmètre de sécurité a été déployé dans le secteur de Notre-Dame.  Les recherches ont été interrompues à 17h30 vendredi, à la tombée de la nuit.

La policière disparue, âgée de 27 ans, est à la brigade fluviale depuis septembre 2016, elle a déjà plongé dans ce genre de conditions. 

Le périmètre des recherches s'étend du pont Saint-Michel en amont, au pont Neuf en aval. Un dispositif renforcé par 17 pompiers plongeurs, dont certains venus de Seine-et-Marne et des Yvelines. Parallèlement, des plongeurs équipés de bouées se laissent dériver pour tenter de déterminer le temps et la trajectoire d'un corps immergé.

"Les conditions sont particulièrement difficiles et dangereuses : un courant assez rapide, une visibilité dans l'eau pratiquement nulle et une température très froide", précise le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris.

  - Maxppp
© Maxppp -

La Seine en début de crue

Le niveau du fleuve monte depuis plusieurs jours, en raison des fortes précipitations tombées cette semaine. Le niveau de la Seine a atteint ce vendredi les 3m26 à l'échelle du pont d'Austerlitz, au lieu de 2m habituellement. Une crue "modérée" selon les autorités. Le courant y est également nettement plus fort que la normale, et les eaux troubles.

Le secteur de recherche est bouclé par les forces de l'ordre - Radio France
Le secteur de recherche est bouclé par les forces de l'ordre © Radio France - Pierre Collas
  - Radio France
© Radio France - Jocelyne Jean

Dans un communiqué, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a exprimé samedi "toute sa compassion et son soutien à la famille de cette policière et à ses proches". Ses "pensées vont aussi à ses collègues et l'ensemble de la brigade, dont elle salue l'engagement sans faille et le professionnalisme".