Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Merah

Parler de victoire du terrorisme dans le procès Merah est "une grave erreur", selon l'avocat Philippe Soussi

vendredi 3 novembre 2017 à 13:16 Par Violaine Ill, France Bleu Azur

Il ne faut pas tomber dans le piège de dire "c'est la victoire du terrorisme" parce que le frère de Mohamed Merah n'a pas été condamné pour complicité d'assassinat, déclare Me Philippe Soussi sur France Bleu Azur. "Je ne suis pas d'accord mais je ne commente pas cette décision" explique-t-il.

Philippe Soussi  avocat niçois
Philippe Soussi avocat niçois © Radio France - aucun

Moins de 24 heures après le verdict, le parquet général de Paris fait appel du verdict dans l'affaire Abdelkader Merah.

La cour d'assises a condamné jeudi 2 novembre 2017 Abdelkader Merah à 20 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs terroriste, mais l'a acquitté du chef de complicité des sept assassinats commis par son frère Mohamed Merah. Une décision qui a fait des vagues.

"Je ne vais pas le cacher : ce n'était pas ma conviction, mais je désapprouve totalement ceux qui parlent de victoire du terrorisme." Me Philippe Soussi.

Selon l'avocat niçois, qui défend Brian Bijaoui, un jeune lycéen d'Antibes grièvement blessé dans la tuerie de Toulouse en 2012, "il ne faut pas tomber dans le piège parce que le frère de Mohamed Merah n'a pas été condamné pour complicité d'assassinat. Je ne suis pas d'accord mais je ne commente pas cette décision de justice".

Me Philippe Soussi s'est également déclaré opposé aux propos de Me Eric Dupond-Moretti, l'avocat d'Abdelkader Merah, qui a déclaré que "les juges (avaient) résisté à la pression de l'opinion publique".

Selon l'avocat niçois interrogé sur France Bleu Azur, "la preuve matérielle de la présence de d'Abdelkader Merah dans l’exécution des crimes n'a pas été rapportée et le doute devait bénéficier à l'accusé. La loi a été appliquée du point de vue des magistrats." Et c'était seulement au parquet général de pouvoir faire appel.

Philippe Soussi avocat