Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Partie civile absente, témoin en voyage, incidents d'audience...le procès des frères Pantalacci vire au fiasco

mercredi 13 juin 2018 à 18:10 Par Patrick Vinciguerra et Marion Galland, France Bleu RCFM

Au terme de plusieurs rebondissements, le procès en appel des jumeaux Pantalacci a donc été renvoyé. Décision prise par le président de la Cour d'Aix après la défection d'un témoin capital, une enquêtrice partie en voyage à l'étranger... La défense parle de fiasco, la partie civile se dit désabusée.

Le procès en appel des jumeaux Pantalacci renvoyé
Le procès en appel des jumeaux Pantalacci renvoyé © Radio France - Hélène Battini

Corse, France

Après plusieurs jours d'audience, et autant de péripéties, le procès des frères Marc et Dominique Pantalacci a finalement été renvoyé. Un procès devant la Cour d'appel d'Aix-en-Provence sans partie civile puisque la famille Manunta a décidé de boycotter ce deuxième jugement. En première instance, accusés de la triple tentative d'assassinat contre Yves Manunta, sa femme et sa fille, en 2011, les jumeaux Pantalacci avaient été acquittés.

Coup de théâtre ce mardi : l'enquêtrice principale qui devait venir témoigner n'est pas venue à la barre, prétextant se trouver en voyage à l'étranger pour quelques jours. L'incident de trop qui a poussé le président de la Cour à renvoyer le procès. 

On a eu affaire à une enquêtrice fuyante, voire en fuite, Me Paul Sollacaro

"C'est un fiasco, un désastre, un naufrage, une catastrophe, accuse l'un des avocats des frères Pantalacci, Me Paul Sollacaro.

"c'est un fiasco, un désastre, un naufrage", déplore l'un des avocats des Pantalacci, Me Paul Sollacaro

Un nouveau procès pour quoi faire ? Pour à nouveau salir le nom de ma famille, pour s'essuyer les pieds sur le cercueil de mon père, le témoignage de ma sœur... Stefanu Manunta

De son côté, Stefanu Manunta, le fils d'Yves Manunta, qui sera finalement abattu le 9 juillet 2012 à Ajaccio, est désabusé, mais ne se dit pas surpris. Il avait d'ailleurs écrit une longue lettre à la Cour dans laquelle il évoquait une organisation mafieuse. Il craint aujourd'hui que, dans ce dossier, la justice ne soit jamais rendue. Il parle de "mascarade" et ne regrette pas, avec sa famille, d'avoir renoncé à assister à ce procès en appel. "Un nouveau procès pour quoi faire ? Pour à nouveau salir le nom de ma famille, pour s'essuyer les pieds sur le cercueil de mon père, le témoignage de ma sœur... Comment y croire ?", s'interroge Stefanu Manunta.

Stefanu Manunta se dit désabusé