Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À 86 ans, elle est arrêtée à 160 km/h sur la route

mercredi 9 mai 2018 à 19:37 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne, France Bleu Périgord et France Bleu

Une femme de 86 ans, partie de Vieux-Boucau (Landes), a été interpellée dans le Lot-et-Garonne à 160 km/h mardi soir alors qu'elle rentrait chez elle en Dordogne au volant de sa voiture.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Une voiture folle a été interceptée par les gendarmes mardi soir dans le département du Lot-et-Garonne. La conductrice en provenance de Vieux-Boucau-les-Bains (Landes) et âgée de 86 ans roulait à 160 km/h.

La conductrice grillait tous les feux rouges 

C'est par des appels téléphoniques, assez nombreux, que les gendarmes ont été prévenus : des automobilistes leur ont signalé une voiture circulant à une vitesse très excessive, sans aucun respect du code de la route.  Le véhicule a d'ailleurs fait flasher de nombreux radars automatiques, que ce soit à la campagne ou en agglomération. En traversant Marmande, la conductrice a grillé tous les feux rouges.

Un peu après 21h mardi soir, les forces de l'ordre du Lot-et-Garonne ont mis en place un dispositif pour l'intercepter. Les gendarmes sont alors obligés de rouler à 180 km/h pour la rattraper, ils en déduisent qu'elle roule à 160 km/h. Dès qu'elle a vu les hommes en bleu, l'automobiliste s'est arrêtée, sans poser de soucis. 

C'est alors que les gendarmes découvrent son âge : 86 ans. Elle explique qu'elle venait de Vieux-Boucau et qu'elle se rendait chez elle à Eymet (Dordogne). Pourquoi une telle vitesse ? Parce qu'elle était pressée, répond-elle aux forces de l'ordre. Les agents se rendent compte très vite qu'elle "n'a plus toute sa tête". 

Sa course folle n'a causé, heureusement, aucun accident.  Son permis, cependant, devrait lui être retiré. Une procédure administrative est engagée.