Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas-de-Calais : 53 migrants secourus en mer, dont douze femmes et trois enfants

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Les secours sont intervenus à deux reprises, ce mercredi 21 avril, pour secourir 53 migrants au large du Pas-de-Calais. Leurs embarcations étaient en difficulté, dans une mer à 9 degrés. Il y avait douze femmes, dont une enceinte, et trois enfants. Ils sont tous sains et saufs.

Les deux embarcations étaient en difficulté dans une mer très froide.
Les deux embarcations étaient en difficulté dans une mer très froide. - Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

Deux embarcations de migrants ont été interceptées ce mercredi par les secours dans le détroit du Pas-de-Calais. Il y avait une cinquantaine de migrants à bord, dont des femmes et des enfants. La première embarcation a été repérée, au large d'Hardelot. Elle transportait 25 naufragés, dont cinq femmes. Ils ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières, à Boulogne-sur-mer. 

Les secours sont également intervenus pour une autre embarcation en difficulté, au large d'Ambleteuse. Il y avait 28 passagers à bord. Parmi eux se trouvaient sept femmes, dont une enceinte, et trois enfants. Ils ont été déposés à Calais, et pris en charge, eux aussi, par les pompiers et la police aux frontières.

L'une des embarcations transportait trois enfants.
L'une des embarcations transportait trois enfants. - Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

Les migrants sont tous sains et saufs. Dans son communiqué, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, "une des zones les plus fréquentées au monde où les conditions météorologiques sont souvent difficiles. Ce mercredi, précise-t-il, la température de l'eau était de 9 degrés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess