Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pas-de-Calais : un faux policier soupçonné d'une vingtaine d'agressions sexuelles sur mineures

vendredi 4 mai 2018 à 10:46 Par Camille Revel et Claire Mesureur, France Bleu Nord et France Bleu

Un trentenaire a été interpellé dans la région de Lens. Il est soupçonné d'avoir commis une vingtaine d'agressions sexuelles sur des mineures, en se faisant passer pour un policier. Les victimes sont âgée de 8 à 16 ans.

Un faux policier soupçonné d'une vingtaine d'agressions sexuelles interpellé dans le Pas-de-Calais (photo d'illustration)
Un faux policier soupçonné d'une vingtaine d'agressions sexuelles interpellé dans le Pas-de-Calais (photo d'illustration) © Maxppp - Alexis Sciard

Lens, France

Les policiers de Lens ont interpellé un homme soupçonné d'avoir commis une vingtaine d'agressions sexuelles sur des mineures, âgées de 8 à 16 ans. Selon les enquêteurs, ce célibataire âgé d'une trentaine d'années se faisait passer pour un policier et simulait des contrôles. 

Les premiers faits remontent à l'été dernier : deux plaintes sont déposées par des jeunes filles, qui racontent avoir été contrôlées par un policier aux pratiques plus que douteuses. Dans les deux cas, elles évoquent un agent en civil et qui circulait à vélo.

Les victimes abordées sous différents prétextes : papier jeté par terre, stop grillé à vélo, ou faux contrôle anti-drogue

Au début du mois dernier, de nouvelles plaintes sont enregistrées par la sûreté départementale de Lens, et à chaque fois le même scénario : l'individu abordait des groupes d'adolescentes au prétexte qu'elles avaient jeté un papier par terre, grillé un stop à vélo ou dans le cadre d'une opération anti-drogue, et il se livrait alors à des attouchements très poussés parfois, sans que les victimes osent réagir, impressionnées par le statut supposé de leur agresseur.

Un portrait-robot de l'individu est alors établi, les patrouilles de terrain sont alertées, et c'est finalement grâce à différents recoupements que l'homme est identifié et interpellé mercredi chez lui dans la région lensoise.

En garde à vue au commissariat de Lens, il doit être présenté au parquet de Béthune ce vendredi après-midi.