Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Pas de justice, pas de paix" : dans le Val-d'Oise, une marche pour les cinq ans de la mort d'Adama Traoré

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Des centaines de personnes ont marché ce samedi dans les rues de Persan et de Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, pour commémorer les cinq ans de la mort d'Adama Traoré, dans des circonstances que la justice n'a toujours pas clairement établies.

Comme en 2020, le cortège a fait un arrêt devant la caserne de gendarmerie où est mort Adama Traoré
Comme en 2020, le cortège a fait un arrêt devant la caserne de gendarmerie où est mort Adama Traoré © Maxppp - Jan Schmidt-Whitley

"Justice pour Adama !" ou encore "Pas de justice, pas de paix !" : voilà deux des slogans scandés par les centaines de personnes qui ont marché ce samedi dans les rues de Persan et Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, pour commémorer les cinq ans de la mort d'Adama Traoré, le 19 juillet 2016. Comme chaque année, la marche s'est rendue sur les différents lieux du drame, elle a notamment marqué un temps de prière devant la caserne où est mort le jeune homme noir de 24 ans, la "gendarmerie de la honte" selon sa soeur Assa. 

"Cinq ans après, la vérité et la justice n'ont toujours pas été rendues pour Adama alors que nous avons tous les éléments qui sont là et qui prouvent que les gendarmes sont responsables de la mort de mon petit frère", a-t-elle déclaré avant le début de la manifestation. L'instruction sur ce décès est toujours en cours, elle s'appuie sur des expertises médicales dont les conclusions divergent. Les enquêteurs ayant recueilli de nouveaux témoignages et éléments médicaux, les juges d'instruction ont ordonné un complément d'expertise médicale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess