Faits divers – Justice

Pas de reprise d'activité avant une semaine à la plateforme de distribution de courrier d'Aimargues

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère mardi 6 septembre 2016 à 14:27

L'interieur de la plareforme de distribution du courrier
L'interieur de la plareforme de distribution du courrier © Radio France - ludovic labastrou

Il faudra attendre la semaine prochaine pour que l'activité reprenne à la plateforme de distribution du courrier d'Aimargues après l'incendie qui a ravagé lundi le bâtiment. L'établissement postal qui dessert tout le sud-Gard tente de réduire ce délai.

Pas de reprise dans la distribution du courrier pour le sud-Gard avant la semaine prochaine. On le sait la plateforme de distribution du courrier Costières-Camargue, a été entièrement détruite par les flammes ce lundi. Il ne reste rien du bâtiment de 950 mètres carrés, tout comme de la dizaine de véhicules de la poste stationnées devant l'établissement.

Ce mardi, la direction de la PDC Costières-Camargue, la plateforme de distribution du courrier implantée à Aimargues, a réuni le personnel. Ce dernier a fait preuve, dit-elle, d'un exceptionnel sang froid qui a permis d’éviter un drame. Le bâtiment s'est entièrement consumé en à peine quelques minutes mais l'évacuation des salariés s'est effectuée sans mal.

Pour autant, beaucoup ont perdu leurs affaires personnelles dans le sinistre et risquent de ressentir l'après-coup. La direction de la poste a donc mis en place une cellule psychologique. Sa priorité : détecter ceux d'entre-eux en faiblesse après le sinistre avant de trouver une solution pour assurer la continuité du service.

Reportage de Ludovic Labastrou

"Le personnel a fait preuve d'une maturité exceptionnelle qui a permis d’éviter un drame humain".

Olivier Felut, directeur PDC Costières-Camargue - Radio France
Olivier Felut, directeur PDC Costières-Camargue © Radio France - Ludovic Labastrou

Le traitement du courrier à Aimargues pour le sud Gard risque d’être perturbé au moins jusqu’à la semaine prochaine. La priorité va d’abord à l’accompagnement des soixante salariés puis viendra le redémarrage de l’activité et ce n’est pas simple.

Olivier Felut, directeur PDC Costières-Camargue

En 2012, lors d’un incendie à Vauvert la distribution avait repris en deux jours. À Aimargues, ce ne sera pas avant la semaine prochaine.

Partager sur :