Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pascal Pragnère, candidat à la mairie d’Albi, est condamné dans le dossier du circuit

-
Par , France Bleu Occitanie

Le responsable d’Europe Ecologie Les Verts a été condamné ce jeudi dans l’affaire du circuit d’Albi. Pascal Pragnère était poursuivi pour avoir diffamé le propriétaire du site, dans cette affaire très politique. Lui se décrit comme un lanceur d’alerte.

Pascal Pragnère a annoncé sa candidature à la mairie d'Albi la semaine passée.
Pascal Pragnère a annoncé sa candidature à la mairie d'Albi la semaine passée. © Radio France - SM

Albi

Ce sera sans doute un des dossiers les plus discutés lors des élections municipales dans la capitale du Tarn. La justice a en tout cas rendu son jugement dans l’affaire du circuit d’Albi. Le 11 juillet, l’élu EELV d’Albi, Pascal Pragnère, était poursuivi par Didier Sirgue, un des exploitants de la piste, pour diffamation

Une audience en citation directe où le patron du circuit reprochait à l’élu municipal vert un entretien dans un journal associatif et satirique le Saxifrage. Dans ce dossier intitulé "L’auto mobile du crime"'  l’élu vert pointait notamment du "travail dissimulé sur le circuit" et "l’utilisation de fonds publics au profit d’une entreprise privée." 

La justice a donné raison au propriétaire du site de course. Pascal Pragnère a été condamné à 1200 euros d’amende. Il devra aussi régler les frais de justice. Il a d’ores et déjà annoncé son intention de faire appel. Et il insiste et se décrit comme un "lanceur d’alerte". 

Choix de la station

France Bleu