Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pass sanitaire : le parc des Loups de Chabrières est prêt

-
Par , France Bleu Creuse

Ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire entre en vigueur pour les lieux de loisir et de culture de plus de 50 personnes. En Creuse, ça concerne notamment le parc des Loups de Chabrières. Tout est prêt pour accueillir les visiteurs.

Le parc des Loups de Chabrières est prêt pour accueillir les visiteurs avec pass sanitaire.
Le parc des Loups de Chabrières est prêt pour accueillir les visiteurs avec pass sanitaire. - Lisa Melia

Tout est prêt aux Loups de Chabrière, le parc animalier des Monts de Guéret. Ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire entre en vigueur. Pour accéder aux lieux de culture et de loisirs dont la jauge dépasse les 50 personnes, une preuve de schéma vaccinal complet, un test négatif ou un certificat de rétablissement sera exigé.

Un salarié dédié aux pass sanitaires

"Nous nous sommes organisés, explique Abel Guittard, le directeur. Tous les jours, un membre de l'équipe sera dédié à réaliser ce travail de flasher les codes QR des visiteurs. Seules les personnes munies d'un pass sanitaire valide pourront entrer." Pour assurer cette mission, le parc animalier n'embauche pas de vacataires supplémentaires, c'est l'un des salariés actuels qui s'en chargera. 

Abel Guittard, le directeur du parc animalier Les Loups de Chabrières

Abel Guittard, de son côté, assure qu'une fois à l'intérieur, les visiteurs pourront profiter comme en temps normal, surtout que le masque n'est pas obligatoire en extérieur, en dehors des files d'attente et des regroupements. Le ministre de la Santé Olivier Véran a par ailleurs annoncé mardi 20 juillet que le port du masque ne serait plus obligatoire pour le public dans les lieux où le pass sanitaire est exigé, puisque celui-ci garantit que seules les personnes vaccinées ou négatives au Covid-19 seront présentes. Le personnel, en revanche, sera tenu de porter le masque.

Vaccination des salariés

Abel Guittard doit aussi anticiper la fin de l'été. Le 30 août, le pass sanitaire deviendra obligatoire pour les salariés. Tous les employés des Loups de Chabrières qui ne sont pas déjà vaccinés ont donc un rendez-vous dans les dix prochains jours pour leur première dose. Ils seront tous complètement vaccinés avant la date limite.

Une mesure indispensable, car le parc animalier n'ouvre pas qu'en été. "En dehors d'une fermeture en janvier, nous sommes ouvert l'essentiel de l'année, confirme Abel Guittard. Nous devons donc continuer de fonctionner après le 30 août et nous serons prêts pour cela." Tous les salariés ont en effet accepté de se faire immuniser pour que les Loups de Chabrières continuent de recevoir le public.

La saison estival débute bien

Abel Guittard espère surtout que le pass sanitaire ne constituera pas un frein pour les visiteurs, d'autant plus que la saison démarre bien. La fréquentation est au rendez-vous, la météo offre enfin du soleil et de la chaleur, les conditions sont idéales. Le directeur du parc rappelle que seuls les adultes de 18 ans et plus sont soumis au pass sanitaire. Les mineurs entre 12 et 17 ans disposent d'un délai jusqu'au 30 août.

"Le parc, c'est une bouffée d'oxygène, atteste Abel Guittad. Nous en avons tous besoin en ce moment et j'appelle vraiment les visiteurs à ne pas laisser le pass sanitaire les décourager. Toute l'équipe se plie en quatre pour que leur expérience au parc soit toujours aussi belle.

Argument supplémentaire pour convaincre les indécis : les louveteaux nés en mai dernier se portent bien et on peut aussi admirer un cria, un bébé alpaga, qui répond au nom de "Mademoiselle Tita" !

Mademoiselle Tita, bébé alpaga que les visiteurs peuvent rencontrer au parc animalier.
Mademoiselle Tita, bébé alpaga que les visiteurs peuvent rencontrer au parc animalier. © Radio France - Lisa Melia
Choix de la station

À venir dansDanssecondess