Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Passage à 80km/h : les gendarmes de Meurthe-et-Moselle font des rappels avant de sévir

jeudi 5 juillet 2018 à 19:04 Par Seina Baalouche, France Bleu Sud Lorraine

Les gendarmes de Meurthe et Moselle ont effectué plusieurs contrôles routiers, ce jeudi, après l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur certaines routes départementales. Des opérations à vocation "pédagogique" durant lesquelles des alternatives aux sanctions habituelles ont été proposées.

A l'entrée de Tantonville, sur la RD 913, une dizaine de gendarmes ont effectué des contrôles pédagogiques autour de l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur certaines départementale
A l'entrée de Tantonville, sur la RD 913, une dizaine de gendarmes ont effectué des contrôles pédagogiques autour de l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur certaines départementale © Radio France - Seina Baalouche

Meurthe-et-Moselle, France

Ce jeudi, la préfecture de Meurthe-et-Moselle a organisé 3 contrôles routiers à vocation "pédagogique" liés à l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central.  Cette mesure est appliquée depuis le dimanche 1er juillet. Ces opérations ont mobilisés une trentaine de gendarmes sur la RD 935 vers Domesvre-sur-Vezouze, sur la RD 903 à Mars-la-Tour et sur la RD 913 dans la commune de Tantonville. Des alternatives aux sanctions traditionnelles ont été proposées aux automobilistes. 

La vitesse : l'une des premières causes de mortalité sur la route

À l'entrée de Tantonville, les gendarmes font signe à une automobiliste de s'arrêter. L'abaissement de la vitesse à 80km/h sur certaines routes départementale n'est pas du goût de Maité mais pour respecter la mesure, l'automobiliste a actionné le régulateur de vitesse sur sa voiture. Ce jeudi, 39 automobilistes se sont vus proposer une alternative aux poursuites habituelles, comme des stages de sensibilisation à la sécurité routière ou simplement un rappel à la loi, dans la majorité des cas parce qu'ils avaient peu dépassé la limitation de vitesse autorisée. "Nous avons mis en place une opération visible pour inciter les automobilistes à respecter cette mesure" explique Morgan Tanguy qui est le directeur du cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle. En Meurthe-et-Moselle, le passage de la vitesse à 80 km/heures concerne un peu plus de 2.300 kilomètres de route.

La vitesse est l'une des premières causes de mortalité sur les routes avec l'alcool et les stupéfiants. Donc il faut faire baisser cette vitesse" Morgan Tanguy- préfecture de Meurthe-et-Moselle

"Plus de 88 % des tués sur les routes de Meurthe-et-Moselle l'ont été sur des routes secondaires. Des routes qui sont aujourd’hui passées à 80 km/h" poursuit Morgan Tanguy.

Pendant cette après-midi pédagogique, deux automobilistes se sont tout de même vus retirer leur permis après avoir été surpris roulant autour de 120 et 130 km/h ( au lieu de 80km/h).