Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Passage à l'heure d'hiver : multiplication des cambriolages dans l'Yonne

vendredi 26 octobre 2018 à 16:47 Par Clément Lacaton, France Bleu Auxerre

On recule d'une heure dans la nuit de samedi à dimanche. Parmi les conséquences du passage à l'heure d'hiver : un nombre plus élevé de cambriolages.

Cambriolage (illustration)
Cambriolage (illustration) © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Yonne, France

À vos montres ! On change d'heure dans la nuit de samedi à dimanche, pour passer à l'heure d'hiver on recule d'une heure : à 3h il sera 2h. Le changement d'heure a des effets sur notre humeur, notre fatigue, la nervosité des enfants, mais pas seulement... Autre conséquence : les cambriolages. Ils sont plus nombreux dans l'Yonne à cette période de l'année. 

On peut rapidement savoir s'il y a (ou non) une personne à l'intérieur d'une maison."

REPORTAGE FRANCE BLEU AUXERRE / CLEMENT LACATON

Chaque mois, il y a une centaine de cambriolages dans le département en zone gendarmerie, et quelques dizaines de plus en octobre, novembre et décembre. Pour le colonel Rénald Boismoreau, à la tête du groupement de gendarmerie départemental, l'heure d'hiver est bien derrière tout ça : "Les maisons restent inoccupées alors que l'obscurité arrive plus tôt, vers 17 ou 18h. Les maisons sont vides, peu surveillées, on peut rapidement savoir s'il y a (ou non) une personne à l'intérieur, des objets faciles à voler, des liquidités, des bijoux, et repartir trois à quatre minutes plus tard."

Détecteur de mouvements

Sans compter les achats qui commencent à rentrer dans les maisons à deux mois de Noël. La gendarmerie multiplie donc les patrouilles en fin d'après midi, avec le renfort de réservistes. Mais ça ne suffit pas, le colonel Boismoreau appelle à la vigilance : "Les bons conseils, c'est d'avoir un contact avec un voisin, s'assurer que les volets sont bien fermés, que la maison soit bien sécurisée, et disposer de moyens simples d'alarme pour dissuader."

Par exemple ces petits éclairages de jardin qui s'allument tout seuls, avec un détecteur de mouvements. De quoi surprendre les cambrioleurs, pour quelques euros seulement.

Il y a environ 1 500 cambriolages chaque année en zone gendarmerie dans l'Yonne. Un nombre qui baisse d'année en année.