Faits divers – Justice

Patiente morte aux urgences : "des erreurs d'organisation" à l'hôpital Cochin de Paris

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 25 février 2014 à 9:51

L'Hôpital Cochin, dans le 14e arrondissement de Paris
L'Hôpital Cochin, dans le 14e arrondissement de Paris © MaxPPP

Le directeur général de l'AP-HP a reconnu mardi "des erreurs d'organisation" à l'hôpital Cochin à Paris. En revanche, selon Martin Hirsch, il n'y a pas de "faute individuelle" en cause dans la mort d'une patiente pendant son attente aux urgences, le 15 février.

"Oui, il y a des choses qui n'ont pas fonctionné comme elles devraient". Martin Hirsch, nouveau directeur général des Hôpitaux parisiens, a fait le bilan mardi sur l'enquête suivant la mort d'une patiente qui attendait aux urgences de l'hôpital Cochin, le 15 février dernier. Il a déclaré sur France Inter que selon lui, "il n'y a pas de faute individuelle qui justifierait des sanctions individuelles, il y a des erreurs d'organisations suffisamment graves pour qu'on prenne des corrections, pour qu'on les prenne au sérieux et qu'on rende des comptes ".

Martin Hirsch a ajouté que "même si elle avait été prise en charge correctement, tout de suite, ça n'aurait pas eu d'influence, ça ne l'aurait pas sauvée" .    Une enquête interne a été ouverte par l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), dont dépend l'hôpital Cochin. Ses conclusions finales devront être rendues à la fin de cette semaine.