Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Patrice Evra visé par une enquête pour ses injures homophobes après PSG-Manchester

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "injures à caractère homophobe" visant Patrice Evra, qui avait lancé des insultes contre le PSG après la défaite des Parisiens contre son ancien club de Manchester United en Ligue des Champions.

Patrice Evra en 2017 (illustration)
Patrice Evra en 2017 (illustration) © Maxppp -

Comme France Bleu vous le révélait, les associations Mousse et Stop Homophobie, soutenues par le collectif Rouge Direct avaient porté plainte le 26 mars contre Patrice Evra pour injures homophobes.

L'ancien international et capitaine de l'équipe de France de football est visé par une enquête pour "injures à caractère homophobe", ouverte par le parquet de Paris.

Cette enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne,

Ancien défenseur et capitaine de Manchester United, Patrice Evra s'était déchaîné sur les réseaux sociaux après la victoire des Mancuniens contre le PSG en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, en lançant notamment, le 18 mars, dans une vidéo sur SnapChat : "Paris, vous êtes des p**** ici c'est les hommes qui parlent". 

"Rouge Direct" souhaite une peine exemplaire

"C'est une très grande satisfaction pour notre collectif Rouge Direct", a réagi auprès de l'AFP Julien Pontes, porte-parole du collectif, saluant "la rapidité de la réaction du parquet de Paris, qui a décidé que la loi s'appliquerait à M. Evra". 

"Avec un peu de volonté, on arrive à enclencher des procédures de sanction qui ne sont jamais enclenchées dans le monde du football", s'est-il félicité, disant attendre "une peine exemplaire" dans cette affaire.

La peine encourue pour des injures homophobes est un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

Le collectif "Rouge Direct" invite en outre la Ligue de Football Professionnel à s'associer à cette action en justice.. La LFP s'étant déclarée le 23 mars "préoccupée par les relents d’homophobie qui gangrènent les tribunes".