Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pau : amis, collègues et anonymes rassemblés en hommage à Manuela Morales

mercredi 18 juillet 2018 à 16:21 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn et France Bleu

Une centaine de personnes s'est réunie ce mercredi devant la bibliothèque universitaire de l'Université de Pau en mémoire de Manuela Morales. Elle a été tuée la semaine dernière par son mari et retrouvée morte avec son fils, son père et la compagne de celui-ci dans leur appartement incendié.

Un magnolia a été planté devant la BU de l'Université de Pau, en mémoire de Manuela Morales.
Un magnolia a été planté devant la BU de l'Université de Pau, en mémoire de Manuela Morales. © Radio France - DG

Pau, France

Manuela Morales aimait venir à la bibliothèque universitaire de l'Université de Pau quand elle travaillait pour devenir professeur d'espagnol. Une semaine après sa mort, c'est devant ce bâtiment que ses amis ont souhaité lui rendre hommage, et c'est à côté de l'entrée de celui-ci qu'un magnolia a été planté en sa mémoire. Ce mercredi en fin de matinée, une centaine de personnes s'est rassemblée pour se souvenir de Manuela. Toujours "souriante", "enjouée" et "dynamique" d'après ceux qui la connaissaient.

Émotion partagée

"C'était une de mes meilleures amies, on était très souvent ensemble, raconte Caroline. Quand on se retrouvait, on allait au café Hortense, on se racontait les nouvelles, on parlait du boulot et de son fils surtout, parce qu'il était très important pour elle". Lors de cet hommage, des amis et des collègues de Manuela Morales ont pris la parole avec beaucoup d'émotion pour partager leurs souvenirs ou lire des poèmes, en français et en espagnol, à sa mémoire. Chacun pouvait aussi déposer une fleur au pied du magnolia, ou bien inscrire un mot dans un livre qui sera remis à la famille de Manuela Morales lors de ses obsèques, qui auront lieu prochainement en Espagne.

"C'est très important pour la famille qui reste de savoir qu'ils sont soutenus, et que Manuela a été aimée" insiste Anne-Sophie Mas, présidente de l'amicale des personnels du Collège de Morlaàs, là où Manuela Morales donnait des cours. "Elle faisait partie de nos vies, reprend Caroline. C'était une battante, alors qu'elle soit partie si tôt et de cette façon si cruelle.... Tout le monde reste dans l'incompréhension".

Dénoncer les violentes faites aux femmes

L'autre raison avancée par certains pour se rassembler, le fait que Manuela Morales soit un symbole des violences faites aux femmes. Tuée par son mari, elle a été retrouvée ligotée et bâillonnée, la tête dans la baignoire. "Se retrouver, c'est une façon de protester contre ce genre de tragédie, il faut marquer le coup" explique Nadia, une des professeurs de Manuela dans son cursus, l'objet du cours : la violence de genre en Espagne. "Il faut montrer que les femmes sont réunies" abonde Caroline.

Alain approuve, il ne connaissait pas Manuela Morales mais a tenu à venir à l'hommage : "C'est un événement d'une telle force, d'une telle violence... Même si tout le monde est mort, c'est de la violence machiste. C'est grave, et à mon avis c'est en étant dans la rue – comme ça se fait beaucoup en Espagne – qu'on fait avancer les choses".

Les proches de Manuela Morales se sont recueillis ensemble devant la bibliothèque universitaire. - Radio France
Les proches de Manuela Morales se sont recueillis ensemble devant la bibliothèque universitaire. © Radio France - DG