Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pau : après la mort d'un ancien sans-abri, ses amis lui rendent hommage

-
Par , France Bleu Béarn

Une quinzaine de sans-abri se sont rassemblés ce lundi soir, place Clemenceau à Pau. Ils sont venus rendre hommage à l'un des leurs, surnommé Moussa, mort dimanche après-midi devant l'église Notre-Dame de la ville.

Sur leurs pancartes est inscrit "Paix à toi Christophe"
Sur leurs pancartes est inscrit "Paix à toi Christophe" © Radio France - Maud Calvès

Pau, France

Il se faisait surnommer "Moussa" par ses amis. Cet ancien militaire de 34 ans devenu sans-abri est décédé dimanche en début d'après-midi devant l'église Notre-Dame, boulevard Alsace-Lorraine à Pau. Une autopsie aura lieu mercredi pour déterminer les causes du décès. En attendant, ses amis se posent beaucoup de questions sur les circonstances de sa mort et se sont réunis sur la place Clemenceau de la ville pour lui rendre hommage.  

Originaire de Nantes, le jeune homme avait de la famille à Besançon mais s'était établi à Pau. Après avoir passé une quinzaine d'années dans la rue, il occupait depuis quelques semaines un appartement mis à disposition par l'OGFA (Organisme de Gestion des foyers amitié), bien qu'il avait des difficultés à se stabiliser selon les services qui l'entouraient. Il faisait régulièrement la manche devant le restaurant KFC du centre-ville accompagné de sa chienne de trois ans, Nina. 

"C'est trop jeune"

Le jeune homme était connu de services de la justice pour une forte addiction à l'alcool. "Il aimait aller dans la forêt, je l'emmenais pêcher. Il adorait la musique, il faisait de la guitare et moi du piano. C'était un bon gars qui n'a jamais cherché personne. C'est trop jeune." se désole Hugo, un jeune sans-abri de 19 ans qui le connaissait très bien.  

Hugo se souvient d'un amoureux de la nature

L'OGFA, qui gère l'accueil de plusieurs sans-abri, à dû l'annoncer à ses résidents. "C'est quelqu'un de la grande famille des associations qui s'occupait des personnes à la rue. C'est cette famille-là qui resserre les liens et qui se serre les coudes" regrette Fabien Tuleu, directeur général de l'OGFA. Le personnel des associations est également choqué de ce décès brutal. "C'était quelqu'un de compliqué avec une forte personnalité, un passé très lourd et qui n'était pas dans le déni de ses difficultés. Il avait beaucoup de courage" salue Phillipe Jeangrand, responsable du pôle insertion sociale au CCAS (Centre communal d'action sociale) à Pau.