Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pau : le nouveau labo d'enquêtes scientifiques des gendarmes

jeudi 12 novembre 2015 à 16:10 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu

Ce vendredi, les gendarmes vont inaugurer leur nouveau laboratoire de police scientifique. Reportage dans les coulisses des "Experts" des Pyrénées-Atlantiques.

L'armoire révélatrice d'empreintes
L'armoire révélatrice d'empreintes © Radio France - Daniel Corsand

Pau, France

Ce vendredi, les gendarmes inaugurent leur nouveau plateau de police scientifique dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Les quatre techniciens gendarmes et les installations ont été labellisés en août. C'est une vraie révolution puisque désormais on peut traiter localement 90% des indices prélevés sur une scène de crime. Les techniciens sont capables d'effectuer des identifications d'empreintes digitale ou génétique avec toutes les techniques chimiques et biologiques ou presque. Auparavant tous les indices devaient être analysés dans le centre national de gendarmerie de Rosny-sous-Bois.

Des économies de temps et d'argent

Des empreintes digitales - Radio France
Des empreintes digitales © Radio France - Daniel Corsand

Cet équipement est une vraie plus-value pour les enquêtes menées ici. Il faut savoir que la moindre analyse biologique ou génétique coûte très cher. Et que cela peut prendre beaucoup de temps. Une simple analyse, pour une affaire qui ne semble pas urgente à l’échelle nationale peut mettre plusieurs mois à revenir de Paris, à moins de faire appel à un laboratoire privé, ce qui coûte encore bien plus cher.

Il y a des frais de justice, des délais qui s'allongent. C'est très coûteux.

— Le colonel William Vaquette

Le colonel William Vaquette, le patron de la gendamerie dans le 64

L'entrée du laboratoire - Aucun(e)
L'entrée du laboratoire - Daniel Corsand

La reine des preuves est scientifique aujourd'hui

Les techniques ont fait évoluer les procédures. Désormais l'ADN ou l'empreinte sont les reines des preuves. Les autres éléments de preuves plus "analogiques" et même les aveux revêtent moins d'importance dans la procédure. Des procédures de plus en plus contradictoires qui obligent les services d'enquêtes à professionnaliser et normaliser l'investigation scientifique. Ce nouveau laboratoire palois a dû se soumettre aux normes européennes en la matière.

Les procédures sont de plus en plus scientifiques.

— Patrice le chef de service

Patrice le chef du service

Les techniciens peuvent également travailler sur les vetements - Radio France
Les techniciens peuvent également travailler sur les vetements © Radio France - Daniel Corsand

Ce laboratoire inauguré ce vendredi portera le nom de l'adjudant Laurent Pinon, du Peloton de Haute Montagne, mort en service en 2008 en vallée d'Aspe.