Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Pau : les douanes saisissent près de 900 kilos de pibales

jeudi 14 février 2019 à 14:16 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn, France Bleu et France Bleu Pays Basque

Les douanes de Pau ont annoncé ce jeudi la saisie de 897 kilos de pibales vivantes, autrement appelées civelles, sur une aire de repos de l'A64. La valeur de cette prise est estimée à près de 500.000 euros.

La saisie des pibales par les douanes de Pau.
La saisie des pibales par les douanes de Pau. - © Douane française

Pau, France

Beau coup de filet des douanes de Pau, sans mauvais jeu de mot, qui ont saisi près de 900 kilos de pibales vivantes - l'alevin de l'anguille - sur une aire de repos de l'A64 à Pau. Deux fourgons interceptés le 31 décembre dernier, cela représente près de 3 millions d'alevins. Les pibales, cela se sait peu, font l'objet d'un trafic international.

De l'argent liquide aussi retrouvé

À 550 euros le kilos, cela représente une valeur marchande de 500.000 euros, et, confirmation qu'il s'agit d'un vrai business, les douaniers ont également trouvé dans un sac a dos trois liasses de billets pour une valeur de 18.000 euros. Des coupures de 10, 20, 50 et 100 euros. Les occupants de ces deux fourgons ont présenté des papier d'autorisation de pêche pour le mois de décembre, ce qui est interdit, et les spécialiste confirment que la taille des pibales laisse penser qu'elle ne peuvent pas avoir été pêchées à cette période.

Les douaniers ont également retrouvé 18000 euros en liquide. - Aucun(e)
Les douaniers ont également retrouvé 18000 euros en liquide. - © Douane française

« Je félicite les agents des douanes de Pau qui ont permis l’interception et la remise à l’eau de cette quantité exceptionnelle de civelles, a réagi Rodolphe Gintz, directeur général des douanes. La douane reste vigilante et mobilisée pour lutter contre le braconnage en bandes organisées de dimension internationale qui menace la survie de cette espèce particulièrement vulnérable. »