Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pau : les policiers rappellent à l'ordre les piétons

mardi 19 juin 2018 à 19:04 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn et France Bleu

Les policiers palois ont mené une opération de sensibilisation ce mardi matin dans le centre ville pour rappeler aux piétons qu'ils ne peuvent pas faire n'importe quoi. Ils risquent même une contravention de 4 euros.

Les piétons peuvent potentiellement être verbalisés pour des comportements à risques, une amende de 1ère classe de 4 euros.
Les piétons peuvent potentiellement être verbalisés pour des comportements à risques, une amende de 1ère classe de 4 euros. © Radio France - MK

Pau, France

Les piétons sont les usagers de la route les plus vulnérables. Malheureusement, les chiffres viennent le confirmer depuis le début de l'année : parmi les 8 morts sur les routes des Pyrénées Atlantiques, 5 étaient des piétons.

Les policiers palois ont donc fait de la prévention dans le centre ville, au niveau de la place des 7 cantons et à l'angle des rues Montpensier et d'Orléans, pour rappeler aux piétons qu'ils ne peuvent pas faire n'importe quoi, et traverser où ils veulent, quand ils veulent. Il y a des passages piétons et des feux rouges ou verts, qu'il faut donc respecter, et visiblement certains l'oublient parfois dans les rues de Pau.

Et vous, traversez-vous sur les passages protégés et quand le feu est vert ?

Les piétons peuvent, potentiellement être verbalisés, pour des comportements à risques, une amende de 1ère classe de... 4 euros. Catherine Heendrickxen est chargée de prévention en sécurité routière, au sein de la DDSP 64 et préfère faire de la prévention plutôt que de la répression. Ce mardi, lors de l'opération de 9h30 à 10h30, aucun piéton n'a été verbalisé. En revanche, quelques automobilistes, qui n'avaient pas respecté des piétons qui s'étaient engagés, ont dû payer une amende bien plus lourde : 135 euros et 4 points sur le permis de conduire.

Catherine Heendrickxen est chargée de prévention en sécurité routière, au sein de la DDSP 64