Faits divers – Justice

Pau : quatre personnes gardées à vue dans l'enquête sur la disparition d'Ahmed Abidallah

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 6:00

Le commissariat de Pau
Le commissariat de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Après dix mois d'enquête, quatre personnes ont été placées en garde à vue, et selon l'avocat du disparu, "une issue funeste" est à craindre. Ce Palois, père de famille de 43 ans, n'a plus réapparu depuis le 25 novembre 2014

Quatre personnes gardées à vue dans l'enquête sur la disparition d'Ahmed Abidallah. Ce Palois de 43 ans a disparu de façon mystérieuse, le 25 novembre 2014. Depuis le début, on craint le pire pour lui. La Police Judiciaire retient donc quatre personnes et il semblerait que l'affaire est en passe d'être résolue.

Dix mois de disparition et d'enquête

Dix mois de disparition et dix mois d’enquête. Ahmed Abidallah était en train de jouer aux cartes avec des amis quand il a reçu un coup de fil. Il a quitté la table, et n'est jamais réapparu. Son téléphone est resté muet depuis, et aucune transaction bancaire non plus, sur sa carte de crédit. L’enquête a consisté bien sur à savoir qui était cet interlocuteur. Des recherches dans un lac ont été faites un mois plus tard dans le nord du Béarn. 

Selon l'avocat d'Ahmed Abidallah, Maître Thierry Sagardoytho, des aveux ont été recueillis pendant cette garde a vue, et des recherches devraient être entamées ce mercredi toujours dans le nord du Béarn, pour, peut être, retrouvé un corps sur les indications de ce gardé à vue. Une information qui n'est pas confirmée par le parquet et les enquêteurs.

Maitre Sagardoytho, l'avocat d'Amidallah redoute "une funeste nouvelle"