Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pau : un client d'un bureau de tabac agressé par un autre à cause d'un masque

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Un homme de 58 ans est aujourd'hui hémiplégique après avoir été frappé par un homme qui, dimanche, n'a pas voulu mettre un masque à l'entrée d'un bureau de tabac.

L'entrée du café du stade rue du XIV juillet à Pau
L'entrée du café du stade rue du XIV juillet à Pau © Radio France - Daniel Corsand

Un homme de 58 ans violemment a été agressé dimanche à Pau. Devant un bureau de tabac. Il a été frappé par un client du Café du stade, rue du 14 Juillet, en face du stade de la Croix du Prince. Il est aujourd’hui encore en partie paralysé. Un homme de 29 ans a été interpellé juste après les faits. Après sa garde à vue, il a été mis en examen pour violences aggravées en récidive ce mercredi après-midi. Tout cela parce qu’il a refusé de mettre un masque en entrant dans le commerce.

C’est la jeune employée qui le lui a fait remarquer quand il est entré dans le bureau de tabac avec son enfant dans les bras. Elle lui a dit qu’il devait porter un masque pour être servi. Selon le personnel du commerce, l’homme s’est tout de suite énervé et il a insulté l’employée. 

"Un petit monsieur gentil"

Dans le magasin il y a un client. Un habitué. Il a 58 ans. "Un petit monsieur gentil qui vient faire son PMU tous les jours" raconte une collègue de la buraliste. Il serait intervenu pour calmer les choses. La suite se passe à l’extérieur du bureau de tabac, devant. Sur le trottoir. La victime a reçu au moins deux coups de poing, dont un au niveau de la tempe qui l’a fait tomber inconscient.

Les explications du mis en examen

Le mis en examen regrette ce qui s'est passé selon son avocate Maître Marie-Pierre Massou dit Labaquère. Le trentenaire affirme que cette histoire de masque est accessoire. Il avait une écharpe sur le visage. Il reconnait avoir mal réagi à la remarque de la vendeuse. Mais c'est un malentendu qui serait à l'origine des coups : sa petite fille est tombée en sortant du commerce et il a cru que c'était la victime qui l'avait fait tomber. 

Les pompiers ont été appelés tout de suite. L’homme est toujours à l’hôpital. Il est hors de danger aujourd’hui mais il souffre d'hémiplégie. L’agresseur présumé devrait, lui, être écroué cette fin d’après midi. Le mis en examen vit à Pau et il est très défavorablement connu de la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess