Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

Pau : un an et demi de prison pour l'agresseur au couteau de la place Clemenceau

-
Par , France Bleu Béarn

Un jeune de 24 ans a été condamné ce lundi pour une agression au couteau ce weekend place Clemenceau à Pau. Des violences gratuites sur un homme qu'il ne connaissait pas avant de le croiser dans la nuit de vendredi à samedi.

L'agresseur s'est réfugié dans le manège de la place Clémenceau quand la police est arrivée
L'agresseur s'est réfugié dans le manège de la place Clémenceau quand la police est arrivée © Radio France - Daniel Corsand

Un jeune de 24 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme ce lundi à Pau pour des violences avec armes. Samedi entre 3h et 4h du matin, place Clemenceau, il a agressé un jeune qu'il ne connaissait pas. Il est intervenu dans un différend entre la victime et des chauffeurs de taxi. Ivre, il l'a roué de coup et donné deux coups de couteau, dans la cuisse, et dans le bas du dos. Poursuivi par la police, il s'est réfugié dans le manège de la place avant d'être interpellé.

Un calme inquiétant

Ce qui surprend, et inquiète le plus c'est le calme de ce jeune homme, malgré les enjeux pour lui. Il est détaché, et flegmatique. Il reconnait les coups de poings et de pieds, mais pas les coups de couteau. Il dit qu'il n'a jamais vu cette lame, retrouvée pourtant dans le carrousel où il s'est caché pour échapper à la police. Il y a la vidéo surveillance qui le montre en train de donner deux coups circulaires, des gestes qui pourraient correspondre à l'utilisation de l'arme blanche, mais personne, et en premier lieu la victime, n'a vu cette lame. Le condamné est bien connu de la justice. Son casier judiciaire porte six mentions. D'ailleurs il est sorti de prison en avril, pour des faits de violences, déjà. Il a été maintenu en détention après l'audience ce lundi après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess