Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pauline, la jeune pousse du Schlager alsacien

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

C'est un bain de jouvence pour le Schlager alsacien : la jeune Pauline Schenkel, 19 ans, habitante de Langensoultzbach, sera en finale dimanche de l'émission allemande "Immer wieder Sonntags", sur la chaîne ARD.

Pauline Schenkel, habitante de Langensoultzbach (Bas-Rhin), sera ce dimanche 30 août en finale de l'émission allemande "Immer wieder Sonntags"
Pauline Schenkel, habitante de Langensoultzbach (Bas-Rhin), sera ce dimanche 30 août en finale de l'émission allemande "Immer wieder Sonntags" © Radio France - Théo Hetsch

Ringard le Schlager ? Cette musique de variété allemande revient à la mode, notamment auprès des jeunes alsaciens. Après Robin Leon il y a quatre ans, une autre jeune pousse alsacienne perce dans ce milieu : Pauline Schenkel, habitante de Langensoultzbach (Bas-Rhin), sera ce dimanche 30 août en finale de l'émission allemande "Immer wieder Sonntags", sur la chaîne ARD. Une émission regardée par plus de deux millions de téléspectateurs.

Alors dans le jardin familial, les amis de la famille installent déjà de grands chapiteaux. Quel que soit le résultat du concours, ce sera la fête. Et aux premières loges, les grands parents de Pauline, qui lui ont transmis le goût du Schlager : "Déjà lorsqu'elle avait 4 ou 5 ans, ce style de musique lui plaisait", raconte ainsi son grand-père Freddy, "elle chantait chez nous le soir".

Un premier album le 18 septembre

La petite fille qui chantait dans la cuisine des grands-parents prends ensuite des cours de chants, et c'est un déclic. Le bac en poche, elle arrête ses études. Et enregistre son premier album : "Depuis octobre, j'ai un contrat avec une maison de disque allemande", explique la jeune femme, "_on a terminé d'enregistrer le premier album_, qui sortira le 18 septembre, qui s'appellera "Von Paris nach Berlin", un petit voyage musical entre la France et l'Allemagne".

Le Schlager était perçu jusqu'à présent comme la musique de ses grands parents. Alors beaucoup de ses amis ont fait les gros yeux : "Beaucoup ne connaissaient même pas le Schlager, ils ont trouvé ça très bizarre au début, mais ils m'ont tous soutenus".

Qu'elle gagne ou pas dimanche, la carrière de Pauline est lancée. Elle espère que l'épidémie va se tasser pour mener sa première tournée à travers l'Allemagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess