Société

Pauvreté : 80 enfants dorment dehors chaque nuit en Isère

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère mercredi 20 janvier 2016 à 9:12

Il manque 900 places d’hébergement en Isère.
Il manque 900 places d’hébergement en Isère. © Maxppp

Alors que le froid s'installe en Isère, le Samu social, l'association qui gère le 115 lance un cri d'alarme : il manque 900 places d’hébergement dans le département et accuse les maires des communes de ne pas jouer leur rôle.

Le froid s'est installé en Isère depuis quelques jours après un début d'hiver doux. Voilà qui rend les conditions de vie encore plus difficiles pour les pus démunis. En Isère, le 115 le numéro d'urgence déborde d'appels.

"Il manque 900 places en Isère"

Sur France Bleu Isère, Jean-Marie Delmas, le président de l'association qui gère le 115,  estime à 900 le nombre de personnes qui dorment dans la rue ou dans des squats. Parmi ces personnes, il y a au moins 80 enfants  "de zéro à 16 ans". Actuellement le département dispose d'un millier de place d'hébergement (800 ouvertes toute l'année et 250 lits mis à disposition pour l'hiver).

"Les élus locaux n'ont pas la volonté de participer à cet accueil solidaire"

Jean-Marie Delmas accuse aussi les élus locaux de ne pas jouer leur rôle. "L'État a fait des efforts, une soixantaine de places supplémentaires sont financées mais on ne trouve pas de lieux d'accueil dans les communes. Les élus locaux n'ont pas la volonté de participer à cet accueil solidaire" constate Jean-Marie Delmas.

Jean-Marie Delmas, à la tête du 115, à Grenoble.

→ À lire aussi : Alors que le froid sévit, l'hébergement d'urgence ne peut accueillir tous les sans-abris