Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pays Basque : ils veulent faire disparaitre les déchets plastiques dans le Golfe de Gascogne

jeudi 12 avril 2018 à 10:44 Par Bixente Vrignon, France Bleu Pays Basque

Les "macro-déchets", ce sont les plus gros déchets, qui s'accumulent en nappes et dérivent jusqu'à s'échouer sur les plages. Le projet européen "Life - Lema" vise à les éliminer.

Le projet Life-Lema vise à élminier les déchets marins
Le projet Life-Lema vise à élminier les déchets marins © Radio France - Bixente Vrignon

Pays Basque, France

C'est une plaie sur tous les littoraux, et un défi pour ceux voués au tourisme : les "macro-déchets", c'est à dire les gros, les sacs plastiques, les emballages -dont vous pouvez retrouver le Top 10 à la fin de cet article. Le programme européen "Life-Lema" commencé en 2017 et prévu jusqu'en 2019 cherche à comprendre comment mieux capter la pollution, mais aussi comment elle se forme, et comment elle dérive jusqu'aux plages. Les déchets seront traqués par drones, mais aussi par caméras, explique Julien Mader, coordinateur de l'équipe de technologies marines à la fondation Azti-Technalia.

"On va mettre des caméras vidéos sur les embouchures. Ce qui est nouveau c'est la mise en place d'un système de détection automatique des déchets. Il nous donnera une indication du volume des déchets qui sort des fleuves. Pour le moment elles sont installées sur les fleuves Adour à Bayonne et Oria près de St Sébastien". Le but, c'est de créer des modèles prédictifs pour savoir où iront les déchets.

Julien Mader: "On essaie aussi d'impliquer les usagers pour identifier des spots de pollution".

Le projet Life Lema vise à rendre les plages mais surtout la mer plus propre - Radio France
Le projet Life Lema vise à rendre les plages mais surtout la mer plus propre © Radio France - Bixente Vrignon

80% des déchets proviennent de terre

On utilise des petits bateaux pour récupérer les déchets en mer ou dans les baies. Le but fixé par le programme Life - Lema est de 100T par an. Le président de Kosta Garbia, Emmanuel Alzuri: "dans le cadre du programme européen, ou essaie d'utiliser des produits numériques pour être moins empiriques. Pour Guillaume Barcuq, adjoint à Biarritz chargé de l'environnement : "c'est essayer de mieux comprendre ce que font les déchets plastique. On veut récupérer les déchets plus en amont, au niveau des fleuves". Avec Rivages ProTech, une filiale de Suez, Laetitia Jourdan va "mettre en place des technologies innovantes, des caméras, mais aussi des drones ; on veut améliorer les bateaux et aussi lâcher des bouées flottantes qu'on peut suivre à distance pour comprendre la dérive des courants".

Laetita Jourdan: (Rivages ProTech): "On va modéliser les courants du Golfe de Gascogne"

Hondakinen iturria ulertu

Oihane Cabecas, Azti-Technalia Fundazioarentzat, parte hartzen du programa honetan. "Gure helburua da hondakinen iturria ezagutzea eta ulertzea zenbat badauden itsasoan, eta nola kudeatu".

Oihana Cabecas: "oso zaila da jakitea zer eta zenbat hondakin baden itsasoan

Life - Lema veut comprendre comment se forment les déchets avant d'arriver sur les plages - Radio France
Life - Lema veut comprendre comment se forment les déchets avant d'arriver sur les plages © Radio France - Bixente Vrignon

Le top 10 des déchets marins

Le coût de maintenance des plages européens est de 350 millions d'euros chaque année. L'Espagne a mené une étude en 2016 (portant sur la campagne 2015 de ramassage des déchets). 15% des déchets rejetés en mer sont retrouvés sur les plages, 15% flottent en surface, mais 70% coulent et se déposent sur les fonds marins. Voici les plus fréquemment retrouvés :

  1. Pièces en plastique de moins de 2,5 cm
  2. Cordages et cordes
  3. Mégots de cigarettes
  4. Pièces en plastique de 2,5 à 50 cm
  5. Couvercles et bouchons en plastique
  6. Cotons-tiges
  7. Emballages de bonbons et de barres chocolatées
  8. Bouteilles en plastique
  9. Mousses synthétiques
  10. Autres objets en plastique

Les six partenaires du projet Life Lema

Le projets Life-Lema regroupe six partenaires privés et institutionnels - Radio France
Le projets Life-Lema regroupe six partenaires privés et institutionnels © Radio France - Bixente Vrignon

Le projet Life Lema regroupe les partenaires suivants :

  • Gipuzkoako Foru Aldundia - Députation Forale du Guipuscoa
  • Fondation privée Azti-Technalia
  • Rivages Protech (filiale de Suez)
  • Surfrider Foundation
  • Ville de Biarritz
  • Syndicat mixte de ramassage des déchets en mer Kosta Garbia