Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pays Basque : quatre hommes et une femme interpellés avec de nombreuses armes à feu

vendredi 10 novembre 2017 à 17:59 Par Bixente Vrignon et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque

La Police Judiciaire de Bayonne a interpellé cinq personnes qui auraient acheté des armes sur Internet. Le Parquet de Bayonne précise qu'elles ont toutes été remises en liberté.

Les armes auraient été achetées par Internet
Les armes auraient été achetées par Internet © Maxppp -

Bayonne, France

Opération de la Police Judiciaire (PJ) dans les environs de Bayonne, jeudi 9 novembre. Quatre hommes et une femme ont été interpellés, ils avaient de nombreuses armes à feu. Le Parquet ne précise pas dans quelle(s) commune(s) s'est déroulé l'opération précisément, seulement que les interpellés ne sont pas de la première jeunesse : parmi eux certains sont retraités.

Des armes de poing et des fusils

Lors de la perquisition réalisée à leur domicile, les enquêteurs ont saisi un petit arsenal: des armes de poings et des fusils. Après leur interpellation, ils ont été mis en garde à vue, puis finalement tous remis en liberté à l'issue de l'interrogatoire. L’enquête de la PJ de Bayonne doit maintenant déterminer dans quelles conditions les armes ont été acquises. Selon certaines sources c’est par Internet que les armes ont été achetées.

Lors de la perquisition réalisée à leur domicile, les enquêteurs ont saisi un petit arsenal : des armes de poings et des fusils. Après leur interpellation, ils ont été mis en garde à vue, puis finalement tous remis en liberté à l'issue de l'interrogatoire. L’enquête de la PJ de Bayonne doit maintenant déterminer dans quelles conditions les armes ont été acquises. Selon certaines sources c’est par Internet que les armes ont été achetées...

Les milieux d'extrême-droite

Enfin l’opération de police semble avoir ciblée les milieux d’extrêmes droites, après un long travail de surveillance et de filature. Mais cette information n’est pas confirmée par le parquet de Bayonne.