Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays Basque : un pôle dédié à l'hébergement des victimes de violences conjugales en projet

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le projet, acté lors du Conseil d'Administration de l'Office 64 Habitat ce mardi matin à Anglet, pourrait accueillir des victimes de violences conjugales d'ici un ou deux ans.

La structure, construite à Anglet, pourrait accueillir des victimes d'ici 2021
La structure, construite à Anglet, pourrait accueillir des victimes d'ici 2021 © Maxppp - Florian Salesse

"Au delà des logements pour femmes battues, il s'agit d'une structure dédié à ces drames." Les mots de l'actuel directeur de l'Office 64 Habitat qui a acté ce mardi le lancement d'un projet dédié à l'accueil des victimes de violences conjugales au Pays Basque.

Ce site viendra en complément du pôle victimologie de l'hôpital et de l'appartement déjà mis à disposition par la justice. "Ce sera un nouveau lieu de vie, de repli temporaire pour accueillir les victimes femmes et enfants pendant plusieurs mois de manière urgente, explique Philippe Etcheverria, l'actuel directeur de l'Office 64 Habitat, qui a cœur de mener ce projet. Concrètement, il s'agira d'un groupement d'appartements, implanté à Anglet, dans un endroit dédié, qui appartient à l'Office 64 et qui sera réhabilité", ajoute Claude Olivie, l'élide angloy et président de l'Office. 

Une résidence à Anglet

"Pour l'instant nous avons travaillé localement, avec la substitut du procureur, Aude Le Herissier, le docteur Marie Soula, l'hôpital de Bayonne et le tissu associatif, précise Philippe Etcheverria. Nous espérons que le projet de cette résidence sera ficelé avant la fin de l'année pour le lancer".

Un projet qui pour l'heure, s'il se monte en lien avec le parquet du tribunal de Bayonne, ne recevra pas de financement de la Justice. Ce que regrette Claude Olive d'Anglet. "Si on attend, on ne fait pas, ça je l'ai bien appris tout au long de ma vie publique. Et pour un projet aussi important, de mise à l'abri, il faut être rapide. Maintenant, si le ministère de la Justice veut nous aider et surtout mettre la main à la patte dans un dossier comme celui-là, je suis preneur."

Changement à la tête de l'Office 64 de l'Habitat

L'Office 64 de l'Habitat va changer de directeur. Après 40 ans de services à l'Habitat Social, dont notamment 23 à la direction, Philippe Etcheverria, l'actuel directeur va partir à la retraite le 1er juillet. Il va céder sa place à Thierry Montet actuel directeur des services à la mairie d'Anglet. "Un beau et gros challenge", relève celui qui assurera dans un premier temps les fonction de Directeur Général par intérim avant d'être officiellement nommé Directeur Général. 

En dix ans, l'Office 64 de l'Habitat est passé de 7 000 à 11.500 logements sociaux, dont 60% au Pays Basque. Le bailleur social va garder le cap cette année avec la livraison de 500 nouveaux appartements, mais la demande reste très importante. Preuve en est : l'Office n'a pu répondre qu'à une demande sur dix.

Thierry Montet (à gauche) succédera à Philippe Etcheverria (à droite) à la tête de l'Office 64 de l'Habitat
Thierry Montet (à gauche) succédera à Philippe Etcheverria (à droite) à la tête de l'Office 64 de l'Habitat © Radio France - Stéphane Garcia
Choix de la station

À venir dansDanssecondess