Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays de Montbéliard : un ancien ouvrier horloger arrêté pour le vol et la revente de montres de luxe

Pont-de-Roide, France

Un couple aujourd'hui séparé a été interpellé cette semaine dans le Pays de Montbéliard. L'homme est soupçonné d'avoir volé puis revendu des centaines de pièces d'horlogerie de grandes marques. Le préjudice est estimé à plus de 435.000 euros par l'entreprise spoliée.

Le vol des montres aurait eu lieu entre 2010 et 2013.
Le vol des montres aurait eu lieu entre 2010 et 2013. © Maxppp - Lionel Vadam

L'enquête de la gendarmerie de Pont-de-Roide, dans la Pays de Montbéliard, durait depuis plus de deux ans, elle est enfin arrivée à son terme. Un couple de quadragénaires, aujourd'hui séparé, a été interpellé cette semaine. L'homme, âgé de 44 ans a été arrêté sur son lieu de travail, en France. Son ex-compagne, de 43 ans, à son domicile. Lui est soupçonné d'avoir volé des pièces d'horlogerie de grandes marques dans l'entreprise Mercier SA où il travaillait, située en Suisse, aux Breuleux, dans le canton du Jura.

Pendant trois ans, entre 2010 et 2013, il aurait ainsi subtilisé plusieurs centaines de pièces (têtes de montre et mouvements) de grandes marques comme Louis Vuitton, Tudor ou Audemars Piguet. Puis, il les revendait à des réseaux parallèles ou sur internet, parfois en faisant des assemblages. Montant du préjudice selon l'entreprise suisse : 473.000 francs suisses, soit plus de 435.000 euros. Une vente à plus de 31.000 euros par un acheteur suédois a notamment été recensée. 

Jugé pour vol, travail dissimulé et blanchiment

Le train de vie hors norme de l'homme a alerté les enquêteurs. En plus de son domicile, le suspect possédait une maison dans le pays de Montbéliard estimée à 195.000 euros, un terrain dans le Territoire de Belfort d'une valeur de 87.000 euros, un compte en banque copieusement garni et deux véhicules estimés à 97.000 euros. 

Les deux véhicules saisis par les enquêteurs.
Les deux véhicules saisis par les enquêteurs. - Gendarmerie de Pont-De-Roide

L'homme a reconnu les faits en garde-à-vue et sera jugé par le Tribunal de Grande Instance de Montbéliard le 24 septembre prochain pour vol, travail dissimulé et blanchiment. Sa compagne comparaîtra également, pour complicité de blanchiment. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess