Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chambéry : un homme condamné pour avoir fraudé des péages pendant un an

vendredi 21 décembre 2018 à 18:27 Par Xavier Grumeau, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Au tribunal de Chambéry, un homme a été reconnu coupable ce vendredi d'escroquerie à l'encontre de la société d'autoroute AREA. Pendant un an et demi, il avait réussi à payer des trajets moins cher grâce à un jeu de tickets de péage.

A 16 reprises, ce Chambérien a substitué des tickets de péage pour payer des trajets moins chers
A 16 reprises, ce Chambérien a substitué des tickets de péage pour payer des trajets moins chers © Maxppp -

C'est un homme de 38 ans, originaire de la Réunion, qui se présente à la barre du Tribunal de Grande Instance de Chambéry. Ce vendredi 21 décembre, il comparaît pour escroquerie à l'encontre la société d'autoroute AREA qui s'est portée partie civile. En substituant des tickets de péage, ce Chambérien a pu payer moins cher des trajets allant de Chambéry à Annecy.

Une méthode bien pensée

Un vendredi sur deux, l'homme effectue un trajet Chambéry-Annecy avec une voiture de fonction équipée d'un badge télépéage. Au moment du retour, au péage d'Annecy, il emprunte la voie réservée au télépéage, mais il en profite aussi pour demander un ticket de péage à la machine. Le conducteur conserve précieusement ce ticket, qui est valable pour une durée de 24 heures.

Le lendemain matin, samedi, l'homme de 38 ans décide d'effectuer le trajet Chambéry-Annecy pour déposer ses enfants chez son ex-femme. Avec sa voiture personnelle sans badge télépéage, il prend un ticket à Chambéry. Au moment de sortir de l'A41 au péage d'Annecy, ce père de famille utilise le ticket conservé de la veille pour ne pas payer les 4,70 euros de trajet. Étant donné que celui-ci provient du même péage, le coût du trajet baisse drastiquement. 

"Je ne l'ai fait que 16 fois"

L'homme est un conducteur de poids lourd percevant un salaire de 1.700€ net par mois. Avec deux enfants à charge, ce Chambérien affirme qu'il n'avait pas d'autres choix que de frauder pour assurer la garde alternée.

A la barre, il reconnaît les faits et assure n'avoir utilisé cette technique "que" 16 fois durant un an. Toutefois, en plus d'escroquerie entre mai 2016 et avril 2017, il est accusé de complicité d'escroquerie. Son frère a également employé cette méthode illégale avec la voiture du prévenu. Le père de famille a toutefois été relaxé sur ce dernier critère, faute de preuves.

"C'est un tout petit préjudice pour AREA, qui a quand même donné lieu à des poursuites. Ça aurait pu faire l'objet d'une médiation pour éviter le tribunal" — Maître Pascale Gaborieau, avocate du prévenu

Condamné à verser 65,80 euros de préjudice matériel

Au final, l'homme est reconnu coupable d'escroquerie envers AREA. Il est condamné à verser 65,80 euros de préjudice matériel à la société et  à 1.000 euros d'amende avec sursis.