Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pêche à la truite : "En Isère, on a de moins en moins de pêcheurs"

vendredi 9 mars 2018 à 17:18 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère

La pêche à la truite s'ouvre samedi 10 mars : une véritable fête pour les passionnés, chaque année un peu moins nombreux. Visite d'un magasin spécialisé à Crolles, dans le Grésivaudan.

Cannes, moulinets, appâts : à Avenir Pêche 38 on profite d'une rare pause en cette veille de reprise de la pêche.
Cannes, moulinets, appâts : à Avenir Pêche 38 on profite d'une rare pause en cette veille de reprise de la pêche. © Radio France

Crolles, France

À Avenir Pêche 38, les veilles d'ouverture de la pêche à la truite s'apparentent au premier samedi des soldes dans une grande enseigne de prêt-à-porter. Le magasin grouille de monde, on achète surtout des appâts et on vient renouveler son permis de pêche. On se retrouve aussi, comme avant un grand événement, pour éloigner l'impatience on parle matériel, cours d'eau, météo : dans l'ensemble stratégie à adopter pour le lendemain.

L'embarras du choix pour les passionnés. - Radio France
L'embarras du choix pour les passionnés. © Radio France

Moins de pêcheurs...

Ce vendredi 9 mars ne fait pas exception à Crolles, dans la vallée du Grésivaudan (Isère). Dans le magasin les passionnés discutent, Hervé le vendeur s'active et fournit les hameçons tout en livrant son analyse : "ça risque d'être difficile avec la fonte des neiges l'eau va être froide, ça mord moins dans ce cas-là".

À côté Vincent, un ami, est venu donner un coup de main pour les permis de pêche. "C'est clair qu'il y a moins de pêcheurs qu'il y a quarante ans en Isère. La pêche c'est le plaisir de la nature, de se retrouver au bord d'un cours d'eau".

... mais la pratique se renouvelle

Mais l'homme, habitant Bernin, ajoute : "pourtant ça change, on a vu de nouvelles pratiques arriver, comme le no kill. On attrape le poisson mais on le relâche, c'est plus pour le beau geste. _Avant, on pêchait pour prélever_, on gardait le poisson et on le mangeait".

Hervé ajoute : "on voit tout de même des jeunes, des nouveaux venir au magasin. À Grenoble des gens se sont mis à pêcher sur les berges de l'Isère, on appelle ça le street fishing (pêche de rue), c'est en expansion"

Mais la région reste propice à la pêche : "on a tellement de lacs, de petits cours d'eau, il restera toujours une belle communauté de passionnés pour pêcher". Qu'on apercevra ces prochains jours sur les bords des rivières, canne en main, l'air apaisé.