Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pédophilie au sein de l'Eglise : l'ancien recteur de la basilique de Cléry-Saint-André en détention provisoire pour viol

mercredi 18 juillet 2018 à 16:26 Par Jérémy Marillier et Anne Oger, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Orléans et France Bleu

Le père Olivier de Scitivaux, ancien recteur de la basilique de Cléry-Saint-André, déjà poursuivi pour agression sexuelle sur mineurs de 15 ans, se trouve en détention provisoire depuis la fin de semaine dernière. Une nouvelle victime présumée s'est récemment manifestée.

La basilique de Cléry-Saint-André
La basilique de Cléry-Saint-André © Radio France - Anne Oger

Orléans, France

Le père Olivier de Scitivaux, l'ancien recteur de la basilique de Cléry-Saint-André, se trouve donc derrière les barreaux depuis quelques jours. Déjà mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans en avril dernier (deux victimes présumées l'ont dénoncé mais une seule victime avait été retenue par le juge d'instruction, la première accusation de viol était frappée de prescription), le prêtre de 58 ans est à nouveau mis en examen, mais cette fois pour viol et agression sexuelle. Il y a quelques semaines, une troisième victime s'est fait connaître auprès de la brigade de recherches de la gendarmerie d'Orléans, chargée de l'enquête.

Une enquête préliminaire ouverte en mars dernier

L'affaire avait éclaté en mars dernier, lorsque l'évêque d'Orléans, Jacques Blaquart, avait révélé que des accusations de viol et d'attouchements avaient été portées par deux hommes contre le père Olivier de Scitivaux, et qu'une enquête préliminaire avait été ouverte par le Procureur de la République d'Orléans. Jacques Blaquart venait alors de suspendre le recteur de la basilique de Cléry Saint André, très actif et engagé auprès des mouvements de jeunes dans le diocèse du Loiret, de toutes ses fonctions. 

Une nouvelle mise en examen pour viol

Aujourd'hui le Procureur de la République d'Orléans Nicolas Bessone confirme une information détenue depuis plusieurs jours par France Bleu Orléans : une troisième victime présumée s'est manifestée auprès des gendarmes de la brigade de recherches du Loiret, chargés de l'enquête. Entendu une nouvelle fois par le juge d'instruction, Olivier de Scitivaux a donc été mis en examen, cette fois pour viol et agression sexuelle sur mineur de 15 ans. Les faits se seraient déroulés entre 1992 et 1998, à Orléans et Perros Guirrec, la victime avait alors entre 10 et 15 ans. Le juge des libertés a décidé de placer Olivier de Scitivaux en détention provisoire. 

Les faits se seraient déroulés notamment à Perros Guirrec en Bretagne

Si la première accusation de viol, remontant aux années 80, lors d'un camp de jeunes à Perros Guirrec en Bretagne dans un centre de vacances géré par le diocèse du Loiret, n'avait pas donné lieu à de plus amples investigations, puisque l'affaire était prescrite, un deuxième témoignage avait lui abouti à la mise en examen du père Olivier de Scitivaux, au mois d'avril dernier. Il s'agissait de soupçons "d'agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité", lorsque le père de Scitivaux était le prêtre de l'église Saint Paterne à Orléans. La victime, âgée aujourd'hui de 33 ans, avait parlé d'attouchements, également lors d'un séjour à Perros Guirrec, alors qu'il était dans la chorale de la paroisse.

Un procès ce serait une libération pour beaucoup de victimes

A Perros Guirrec, le centre du Quinquis, géré alors par le diocèse du Loiret, semble être au coeur de l'enquête. Il apparaîtrait aussi dans le troisième témoignage recueilli récemment par les gendarmes du Loiret. Et c'est là que Jean-François Bernard, un homme de 45 ans habitant à Vannes dans le Morbihan, dit avoir été violé, en 1982, par le père Olivier de Scitivaux, alors jeune séminariste. Des accusations qui n'ont pas été retenues par le juge d'instruction, puisque les faits sont prescrits, mais Jean-François Bernard suit de très près l'enquête sur celui qu'il appelle "son bourreau". Avec ce nouveau témoignage, il se prend à espérer un procès : "évidemment il est présumé innocent, la loi le dit, mais mon coeur à moi, en tant que victime, me dit qu'il ne l'est pas. Oui j'espère un procès, j'espère que les victimes se mettront à parler, se taire aujourd'hui c'est lui donner le beau jeu. Un procès, oui, ce serait une libération pour beaucoup de victimes"

Le témoignage de Jean-François Bernard