Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pénurie de médecins: le maire de Barneville-Carteret promet un appartement et une place dans le port!

mercredi 25 juillet 2018 à 15:54 Par Juliette Lemeunier, France Bleu Cotentin

Si un couple de médecins vient s'installer dans sa commune, le maire de Barneville-Carteret promet un appartement et une place dans le port. Pierre Géhanne, comme beaucoup de ses collégues dans la Manche (50) s'inquiéte de l'évolution de la démographie médicale sur sa commune

 Barneville-Carteret sur la côte ouest de la Manche
Barneville-Carteret sur la côte ouest de la Manche © Radio France - Aurore Le Helloco

"Un appartement, une place dans le port, mon bateau et pourquoi pas un repas par semaine à la Marine"? 

La Marine, c'est le restaurant étoilé situé sur le port de Carteret."Je dis ça avec humour, mais je ne plaisante pas", explique le maire de Barneville-Carteret: cinq médecins il y a quelques années, seulement trois aujourd'hui et la perspective du départ de l'un de ces praticiens rend la situation encore plus préoccupante. La station balnéaire compte environ 2200 habitants à l'année, mais la population augmente sensiblement pendant la période estivale.

"Un très joli appartement avec une terrasse" 

L'appartement que promet Pierre Géhanne est celui du trésorier payeur. Ce dernier doit déménager en même temps que la trésorerie qui quitte Barneville-Carteret pour rejoindre Les Pieux. 

Trop de maisons médicales en concurrence 

Pierre Géhanne se désole aussi de la concurrence qui s'installe dans la Manche entre les différentes maisons médicales que les collectivités construisent les unes après les autres, dans l'espoir d'attirer des praticiens. La maison médicale de Barneville-Carteret, elle, n'a pas été financée par la collectivité (qui a pourtant soutenu l'initiative), mais ce sont des médecins et la pharmacienne du village qui l'ont fait naitre. Mais malgré ça, les tentatives pour faire venir de nouveaux médecins sont restées vaines. D'où cette surenchère du maire: "l'appartement, la place dans le port, mon bateau et des repas à la Marine". Une place dans le port coute en moyenne 3500 euros à l'année sur Carteret.