Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Père de famille tué à Elne : l'accusé condamné à 16 ans de prison

-
Par , France Bleu Roussillon

Au terme de trois jours de procès, Amin Benidjer a été condamné à 16 ans de réclusion criminelle par la cour d'Assises des Pyrénées-Orientales. Il a été reconnu coupable d'avoir assassiné Mario Tavares Osorio en mai 2017 à Elne.

Palais de Justice de Perpignan
Palais de Justice de Perpignan © Radio France - Stéfane POCHER

Amin Benidjer, 31 ans, a finalement été condamné ce mercredi à 16 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Pyrénées-Orientales. Il a été reconnu coupable d'avoir tué Mario Tavares Osorio, un père de famille de 49 ans, le 13 mai 2017 à Elne. La victime avait reçu cinq balles de pistolet alors qu'elle tentait d'intervenir dans une bagarre déclenchée au beau milieu de l'après-midi à la terrasse d'un café. L'avocate générale avait réclamé 15 ans de prison à son encontre. 

Les jurés ont estimé qu'il y avait eu préméditation dans cette affaire. Mais ils ont également retenu l'altération du discernement au moment des faits. Amin Benidjer souffre en effet de graves troubles bipolaires. Tous les experts ont admis au cours de l'audience que cela avait influencé son passage à l'acte.

"Il est extrêmement difficile de faire admettre une altération du discernement devant une cour d'assises" expliquait son avocat Me Simon Cohen à l'issue du verdict. "Le fait que la cour ait décidé d'en tenir compte et d'en tirer les conséquences dans la détermination de la peine, cela me parait extrêmement positif"

"Une peine que j'accepte même si ce n'est pas beaucoup", Héléna Tavares Osorio, la veuve de la victime

Le verdict a été accueilli avec philosophie par la famille de la victime. Pour Me Philippe Capsié, l'avocat des parties civiles, "la peine prononcée (légèrement supérieure à celle requise) doit leur permettre d'y trouver une satisfaction et leur permettre non pas de tourner la page -c'est impossible- mais de pouvoir passer à autre chose".

"16 ans... Quand il sortira, il n'aura même pas l'âge de mon époux quand il est décédé" a réagi après l'audience Héléna Tavares Osorio, la veuve de la victime. "J'espère qu'il va vraiment les faire, mais c'est une peine que j'accepte, même si je trouve que ce n'est pas beaucoup.

Néanmoins, je considère que ce procès s'est déroulé dans la dignité. Que ce soit de notre côté ou du côté de la famille de l'accusé. Tout le monde est resté courtois et respectueux. Ils sont venus nous voir et ils ont été attentionnés. Je n'excuse pas cet assassin, mais sa famille n'y est pour rien"

Amin Benidjer a également l'obligation de se soumettre à un suivi socio-judiciaire avec injonction de soins pendant 10 ans ainsi que l'interdiction de détenir ou porter une arme pendant 15 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess