Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Périgueux : 16 mois de prison pour le conducteur qui a fini sa course-poursuite dans une vitrine de mariage

-
Par , France Bleu Périgord

Le conducteur âgé de 22 ans avait tenté de fuir un contrôle de police à l'entrée du marché de Périgueux le 20 mai dernier. Il avait été arrêté après avoir percuté la vitrine d'un magasin de robes de mariée.

Le conducteur a été condamné à 16 mois de prison ferme
Le conducteur a été condamné à 16 mois de prison ferme © Radio France - Théo Caubel

Il avait semé la panique dans les rues de Périgueux. Le 20 mai dernier, en plein jour de marché, le conducteur d'une BMW noire de série 1 avait tenté de fuir un contrôle de police en roulant à vive allure dans les rues de Périgueux et en montant sur le trottoir rue Gambetta. Il avait fini sa course dans la vitrine d'une boutique de mariage. Il était jugé ce vendredi par le tribunal de Périgueux pour conduite d’un véhicule sans permis en récidive, refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger de la vie d'autrui, délit de fuite, circulation en sens interdit et ne pas avoir été en maîtrise de son véhicule.

Un acte dicté par la "peur"?

Pendant près de 3h, le tribunal a cherché à retracer minutes par minutes les événements de ce mercredi-là. Peu après 9h, un policier à l'entrée du marché tente de contrôler le conducteur d'une BMW signalée la veille suite à un premier refus d'obtempérer. Selon le gardien de la paix, le conducteur, un jeune de 22 ans, sans permis et sous le coup d'un contrôle judiciaire avec interdiction de paraître en Nouvelle-Aquitaine, refuse de s'arrêter. Le véhicule avance jusqu'à lui frôler le pied. Ce qui pousse le policier à sortir son arme pour intimider le conducteur et lui imposer de couper le moteur. S'en suit alors la folle fuite dans les rues de Périgueux.

Selon le jeune homme au volant, c'est au moment où le policier sort son arme qu'il prend peur. Il indique alors perdre ses moyens et foncer. Son avocat précise que rien ne prouve qu'il a voulu percuter les policiers présents devant lui et que l'arme est sortie "très vite".

16 mois de prison ferme

Mais la défense est loin de partager ce point de vue. Un des policiers qui est intervenu entre la rue de l'ancien Hôtel de ville et la rue Taillefer, là où a eu lieu le contrôle, indique que le jeune homme avait l'air sûr de lui. Le gardien de la paix fait remarquer que le conducteur a même réussi à manœuvrer dans une rue très étroite. Et il a presque de l’expérience puisqu'il a déjà 11 condamnations sur son casier judiciaire dont plusieurs pour refus d’obtempérer ajoute le Procureur de la République.

Des arguments qui semblent avoir convaincus les juges qui ont suivi les réquisitions du Procureur. Le conducteur a été reconnu coupable de tous les chefs d'accusations. Il a été condamné à 16 mois de prison et 300 € d'amende pour les deux contraventions. Il devra indemniser les policiers à hauteur de 1 300 € chacun, plus 3 859 € à la ville de Périgueux pour les dommages occasionnés et les frais d'avocats auxquels il faut ajouter 1 € symbolique a une passante qui a faillit être percutée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu